Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 04:02

chemin10-15

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SDC10272.JPG

                       - 15 -

 

Tous les gestes du jardin sont écriture

dans le plus ordinaire tremblement qui soit

Sous la sueur retourner le poème       Le champ

serait alors troué par l’exercice incessant

le labeur de la main             le premier sang

comme l’amant gémit au sexe de l’amante

 

 

Et la voix monte inonde

le carré d’herbes         le muret

que le lézard couronne   sans crainte

Sa route est sûre     il écoute le chant

 

              Jeanine Baude 

          Un bleu d’équinoxe

              (A.B  éditions)

 

Nous sommes arrivés à la balise numéro quinze, très exactement en face d'un des plus beaux platanes du bocage.

Yann Sénécal, le frère d'Eric, lit le poème de Jeanine Baude, parisienne et ouessantine, retenue en d'autres lieux...

Partager cet article

Repost0

commentaires

F


Plus qu'une, et on pourra dire:"Liliane a fait les balises."



Répondre
J


Se moquer ainsi des figures du passé, mais c'est un scandââle !...