Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 04:11

                         - 13 -                            

 

 

Voici le voile de lumière qu’au printemps

on soulève pour savoir si se dresse cela

que l’hiver a gardé si longtemps au secret

des saisons enfin d’aller encore à la ligne

rajoute ici et partout des couleurs à la vie

qu’on oublie ah ! le sommeil des intérieurs

la terre chauffe-t-elle que rien ne veuille

en sortir timidités du printemps toujours

renouvelées : qui peut prouver l’ingénuité

de ces amours sans mémoire si nouvelles

issues pourtant d’hier ce lointain naguère

 

                           Bernard MOREAU          

                           (Fondations,

                                   La Bartavelle)

 

Après avoir longé un talus abritant sans (aucun) doute des terriers de renards et de blaireaux, nous sommes maintenant devant la balise n° 13, en bordure de bois et en face d'un grand champ.

Bernard Moreau a fait le déplacement de Versailles pour ne laisser à personne d'autre le plaisir de lire...

 

SDC10267.JPG

 

chemin10-13(Photo : Bernard A.

 dessin : Clo')

 

 

36.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BONUS : la photo de Claude Burneau :

Partager cet article

Repost0

commentaires

Y


Cette image du voile qu'on soulève réveille ce court poème de Manon (7 ans) :


La pluie est pliée dans l'armoire
l'été peut commencer




Répondre
J


On ne peut pas dire mieux...