Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 04:23

SAM 0856

 DSCN8793.JPG

 

DSCN8769.JPG

 

(Photos : haut, flora; autres, françoise)

 

Cette fois, c'est parti, même si, en réalité, je n'ai pas encore vraiment toutes les photos attendues...


Donc, c'était samedi 10 avril 2010, la cinquième édition du "Chemin des Poètes" à Durcet (61) avec, en bonus, l'inauguration de la "route du printemps", une sorte de clin d'oeil pour ceux qui suivront...


Balise n° 1 :

un poème de Rosa Cochet-Neumann (lu ici par Liska) que voici :



Un petit cimetière de campagne

La douceur du printemps naissant

Tes mains chaudes et amies

Et le total soleil de ma jouissance.

 chemin10-01(dessin : Clo')

Partager cet article

Repost0

commentaires

L


Je peux essayer en grec mais en Islandais ça va être difficile ...



Répondre
J


"A l'impossible nul n'est tenu" comme disait Sainte-Beuve en remettant ses chaussettes...



Y


En première lecture, je saisis "un sorte de clin d'œil pour ceux qui survivront".


Je me demande ce qu'en aurait pensé Freud.



Répondre
J


Syndrome de Queneau bien connu, pas grave du tout.


Voir un poème qui parle de lentilles que je n'ai pas en mémoire là tout de suite, mais que je vais te retrouver...


Un peu plus tard :





 



LENTILLES VERT EMERAUDE


Au marché je lis
Lentilles vert émeraude
je reviens sur mes pas
et je lis
Lentilles vertes Eure-et-loir
une troisième fois qu'aurais-je lu
je ne sais pas


Raymond QUENEAU, Courir les rues, Gallimard, Paris, 1965.







M


J'ai mis mes chaussures de marche et je suis prête pour faire la route...



Répondre
J


J'en suis très heureux... Je suis sûr que ça te plairait "pour de vrai" aussi...


A signaler que le "chemin des poètes" est ouvert toute l'année et je peux témoigner qu'il est bien fréquenté...



C


Emprunter chaque jour la route du printemps ... quel beau projet !



Répondre
J


En tout cas, cela fait drôle (et chaud au coeur en même temps) de voir "pérenniser" (je n'aime pas trop ce mot) une aventure poétique qui a aujourd'hui 25 ans et qui a marqué l'histoire de ma
petite commune...



L


Hier on chantait en Islandais (enfon j'ai essayé mais sans succès) et aujourd'hui on peut chanter : "le petit chemin qui sent la noisette ..."



Répondre
J


Le fin du fin serait de chanter "ce petit chemin qui sent la noisette" en islandais !...