Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 04:07

Aujourd'hui, une citation apocryphe qui était parue dans l'anthologie Agape / agape(s) chez Donner à Voir en 2006 :

"Hmm ! je mangerais bien

deux oeufs sur le plat,

moi..."

 

Francis BACON,

in La peinture ne nourrit pas son homme.

oeufs-endives-braisees.jpg

(mon-journal.org)

 

192213962.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(jpdubs.hautetfort.com)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Y

Avant Bacon, ce n'était pas toujours drôle non plus.


« Encore des pommes de terre...» (Jean-François Millet)


 



Répondre
J


...Lundi, des patates,


mardi, des patates, etc. (air connu)



M

Toujours il y aura des gens bons dans leur art ! (euh... pointe d'humour qui tombe peut-être à plat...)
Répondre
J


Tu es sponsorisé par Madrange ? !...



J

Un peintre qui me fait mal...


Belle soirée Jean-Claude
Répondre
J


D'accord avec cette impression douloureuse...



L

Appétissants, les deux oeufs sur le plat accompagnés de lard fumé grillé ! Repoussant, le tableau de Bacon ! Il devait être dans un de ses mauvais jours ...
Répondre
J


Jackie le dit un peu plus loin : la peinture de Bacon nous fait souvent mal...



C

"Il y a du monde au bacon !"


Clarence Mamlu à l'entrée du restaurant.
Répondre
J


Une belle expression que tu revisites allègrement !...