Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 07:23

 Aujourd'hui, Anne CERTAIN (voir sa biobiblio sur le blog ouest-france, rubrique "le coin des poètes"), avec un poème extrait de Une aire de vent, éditions Donner à Voir.

 

Machinerie du vent

Tout commence comme un chant

Qui lancine

Puis ça crisse et ça claque

Et ça turbine et ça turbule

Arbre à cames et roues dentées

Charivari d'aciérie

Un avion roux passe

En s'effeuillant

Dans l'air remué

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Peut-être pas de quiproquo, le talent des Anne est sûr et certain !
Répondre
J
Merci pour elles, Martine, et bon Noël !...
Y
C'est judicieux de nous envoyer vers le blog Ouest-France. Avec le second texte qui y est donné, on perçoit encore mieux l'intention de Anne.http://blog.ouest-france.fr/index.php/?2007/12/12/315-une-aire-de-vent
Répondre
J
Merci pour les références.
(Heureusement que tu es là pour compléter utilement mes infos !)
M
Normal Anne, il partait aussi du coeur.
Répondre
J
Qu'est-ce je disais à Anne (Onim) déjà ?...
A
Merci Martine, ton commentaire me va droit au coeur.
Répondre
J
Je subodore un quiproquo...
M
Anne est pleine de talent, c'est certain !
Répondre
J
Ah ! ah ! c'est la première fois qu'on lui fait, celle-là !...