Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 03:57
voir PDF :
fr en
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
A
B
C
D
E
F
0D0  
കം
കഃ
 
 
0D1
 
0D2
 
0D3
 
കാ
കി
0D4
കീ
കു
കൂ
കൃ
 
കെ
കേ
കൈ
 
കൊ
കോ
കൌ
ക്
 
0D5  
കൗ
 
0D6
 

Comme dit Machin, "on ferait des livres entiers avec tout ce que j'ignore...", par exemple le sens du mot d'aujourd'hui "malayâlam".
Ce tableau, (cf. Wikipédia) présente les principaux signes du malayâlam, une langue dravidienne proche du tamoul et parlée dans le Kerala, en Inde
, par (excusez du peu) environ 33 millions de personnes.
Voilà. Plutôt que de vous fabriquer une citation apocryphe comme d'habitude, je vous propose plutôt un extrait d'un poème de Koyamparambath Satchidanandan.
(Désolé de ne pas vous le transcrire avec les lettres de l'alphabet malayâlam, ce serait joli...)

Tu es une chute d'eau
Qui dévale les marches
Et moi un rocher gris dessous
Qui attend ta venue.
Danse au-dessus de moi,
Anime-moi,
Couvre-moi de verdure.
Répands-toi, laisse les poissons
Plus vifs que les regards
Nager sur ma tête.


           Koyamparambath Satchidanandan
                (Tant de vies - L'incomplet et autres poèmes
                               
traduction : Martine Chemana
                                            éditions Caractères 2002)

        

Partager cet article

Repost0

commentaires

C

content de voir des français qui apprécie le malayalam.....bon travail....


Répondre
J

Merci pour les encouragements...


C

Au premier regard, j'ai cru que c'était un calendrier.


Répondre
J

Et au deuxième, on était quel jour ?...


A
on pourrait mettre en écho un petit morceau de TZARA (de mémoire)...L'eau de la rivière a tant lavé son litque même la lumière glisse sur l'onde lisseet vient frapper au fond les rochers noirs...
Répondre
J

J'aime bien les "rebonds" comme celui-là...


C
Et on dit que le français est une des langues les plus difficiles ... bravo aux 33millions qui y arrivent !
Répondre
J

Si c'est leur langue maternelle, c'est sans doute plus facile...



M
Je parle le louchébem et le javanais, évidemment c'est moins poétique, quoique...
Répondre
J

Ton "quoique" me semble juste : chaque langage a son charme et sa poésie propres...