Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 04:15

Voilà sûrement un autre bon livre qui vient de paraître aux éditions La Mémoire du Droit : La doctrine publiciste 1800 - 1880.
Plusieurs raisons à cela : 1) c'est mon fils qui l'a écrit (!), 2) il a une jolie plume, 3) l'éditeur est meilleur que moi pour en parler :

Préface de Jean-Louis Mestre, professeur à l'Université d'Aix-Marseille III.
Ouvrage couronné du grand prix Choucri Cardahi de l'Institut de France Académie des Sciences Morales et Politiques.

Le droit administratif fut longtemps regardé comme une discipline sans histoire. La génération des Laferrière, Hauriou et Duguit s'ingénia à faire croire qu'elle était la première à fournir un cadre conceptuel à cette matière.
Pourtant, depuis quelques années, une entreprise de revalorisation de l'activité doctrinale administrative se manifeste.
L'ouvrage que présente ici Mathieu TOUZEIL-DIVINA fournit à ce mouvement un matériau essentiel : par l'étude systématique des auteurs, la recension des oeuvres, l'analyse scrupuleuse des doctrines, il permet de montrer que ces sources anciennes du droit administratif ont constitué de véritables doctrines, cohérentes et ambitieuses. Il met également en évidence que les conceptions contemporaines du droit administratif ont beaucoup puisé, tout en le niant, dans ces racines anciennes.
Pour toutes ces raisons, cet ouvrage constitue un apport essentiel à l'histoire du droit administratif. Il constitue également un outil indispensable pour toute personne cherchant à comprendre les modes de structuration de ce droit. Et enfin, la plume vive et parfois même pittoresque de l'auteur en fait un texte aussi agréable que captivant à consulter.

Voilà. C'est du pointu pointu sur 320 pages et on ne se demande pas qui c'est qui gagne à la fin...

Vous pouvez profiter de l'offre de lancement : 32 euros (au lieu de 47) jusqu'au 31 juillet.
Editions La Mémoire du Droit  5 rue Malebranche  75005 Paris.

(Références : http://chezfoucart.wordpress.com)

Partager cet article

Repost0

commentaires

J
Bonjour Tiphaine, ça c'est une idée qui me trotte dans l'esprit mais, je ne sais pas si ce sont mes origines "sudistes" et farnientesques mais je repousse toujours à demain voire même à bien plus tard...Je vous lirai avec plaisir...En attendant, rendez-moi quelque "visite" virtuelle et laissez-moi une trace de votre passage...J'aime retrouver quelques poussières laissées par les amis quand ils repartent.
Répondre
J

Une erreur d'aiguillage, peut-être ? Sans conséquence fâcheuse car je peux laisser un message à Tiphaine sans trop de difficulté...


A
Je me plais à rappeler l'intérêt porté au jeune auteur dont vous vous faites ce jour le défenseur dans le tome second de mon ouvrage – Science du publiciste ou Traité des principes élémentaires du Droit considéré dans ses principales divisions, chez Bossange, père et fils, libraires à Paris – que vous pourrez relire, page 38 : « Pourquoi ne rendrions-nous pas hommage ici aux observations judicieuses à plus d'un égard, qu'a faites récemment un écrivain qui s'est acquis par l'abondance et la facilité de sa plume une grande réputation ?»Albert Fritot, avocat
Répondre
J


Sors-moi donc Albert


by Félix Leclerc
Sors-moi donc Albert
Amène-moi voir des choses
Sors-moi donc d'la maison
Éloigne-moi des enfants

Juste un soir, Albert
Au restaurant du centre
Ou au concert en ville
Tous deux, tout seuls, une fois

En auto ou a pied
Sans ami, sans parent
Collé, collé sur moi
Comme tu faisais avant

Parce que si tu ne me sors pas
J'vais faire mon cinéma
Ce que tu me montres pas
Je l'inventerai tout bas

Mais je t'inviterai pas
Chacun de son bord on sera
Du couple qui se comprend plus
Ça en fera un de plus

Sors-moi donc, Albert

Tout deux, tout seuls, une fois
Une fois, une fois, une fois, Albert


+ Quel visionnaire, ce Fritot !


M
Un peu long ? rooo ce sera le plus court des extraits de ma thèse (1799 pages :-)Merci mon papa :-)
Répondre
J

Ce bon docteur Primo... Pas de quoi, c'est tout naturel... (autrement dit, bio !...)


M
Quelle famille !!!
Répondre
J

Si tu le dis...


S
Et de 2 !C'est peut-être un brin long pour une aficionados des textes brefs ?Aprés un moment de perplexité devant les mystères ...de la génétique ,je me dis ,quoi de plus naturel en somme que le fils de l'arborophile aille se percher,avec bonheur, sur une haute branche de l'arbre du droit ?Mes félicitations à toutes les plumes !
Répondre
J

Merci.
Oui, ce sont des livres qui ont de l'épaisseur, en effet...