Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 03:56


(photo : Donner à Voir)

Balise 14, avenue du château : Antoine n'étant pas là, selon les groupes, c'est Sophie ou bien Josiane qui lit...

 

 

 

Ce soir la lune dessine un fin liseré de lumière, dans l’arc de sa ronde lucarne noire que le ciel sans nuages devine. Seul brille ce mince croissant à la fenêtre de la nuit.

 

On s’imagine alors faisant doucement coulisser l’opercule sombre et découvrant, derrière le toit du ciel, un immense grenier d’or.

 

                                                        Antoine BOISSEAU

                                                                     (L’éden ordinaire

                                                                                 - éditions Donner à Voir)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

André 27/05/2009 21:30

Comment s'endormir au clair de lune, pour atteindre le grenier d'or , en comptant les moutons ,si le 9ème se sauve à cause du chat..huant ?

Jean-Claude Touzeil 29/05/2009 18:11


Les artistes ont tous les droits, y compris celui de nous embarquer où ils veulent...


Yves 26/05/2009 11:54

De la tendresse pour ce mouton qui quitte son carré en courant.

Jean-Claude Touzeil 29/05/2009 18:08


C'est vrai qu'on l'envie l'ovin rebelle...