Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 04:51
Première balise du "chemin des poètes" 2009 à Durcet.
(Les dessins sont signés Yves, les photos Marinette. Merci à eux.)

1-

 


On entend
Les mouches qui passent

 

On entend
Le pinceau du poète chinois

Sur la feuille

 

On entend
Doucement

 

Le nuage qui transhume
Par grand beau temps

 

On entend tout cela
Et alors on s'étend

 

On s'étend dans les lointains.

 

Jean FOUCAULT
(Nés en l'air
- éditions Corps-Puce)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Promis,Nicole se met à l'ordinateur .
Répondre
J

Oh ! mais c'est un exploit ! Bravo !...


S
d'accord mais tu me la rends...très joli ... ce poaimeça me manquait la peau et scie etson peau-être^^
Répondre
J

Bonjour Sylvie le retour !
Baudelaire disait (à peu près) que l'on peut se passer de pain pendant quelques jours, de poésie, jamais !...


Y
– On se demande parfois où il va chercher tout ça.Je l'avais omise, je m'en excuse, voici donc la mention qui manquait sous la photo (et les suivantes dans la série) : elle est due à l'index de Marinette.
Répondre
J

En effet, je me demande parfois où Yves va chercher tout ça...

A priori, c'est corrigé maintenant.


H
- Sont-ce des moutons qui végètent?... ou des arbres qui moutonnent?
Répondre
J

Va savoir... Yves va peut-être nous éclairer sur ce mystère.