Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 04:21
 Alors, Savennières, c'est où ?... Dans le Maine-et-Loire, pas très loin de Rochefort-sur-Loire, à environ 25 kilomètres d'Angers. Plus précisément encore, à deux ou trois pas de l'île de Béhuard, lieu quasi mythique où est née Prudentia Gras-Villon et où réside le poète Francis Krembel.
A Savennières donc, vous irez un de ces quatre et vous demanderez à vous asseoir tant vous serez impressionné(e)(s) par la "grandeur" de ce platane... En fait, cet arbre est double, voire triple, si bien qu'il couvre une surface imposante que je ne saurais chiffrer. C'est un platane d'Orient, Platanus orientalis, vraisemblablement planté au XVIIème ou au XVIIIème siècle.
Il y a un très beau platane, et qui force le respect, dans ma commune, à Durcet (Orne), près du château, judicieusement situé en bordure du "chemin des poètes." Eh bien, on dirait un "gamin" à côté de celui de Savennières.

Merci beaucoup à Tristan Félix pour la photo.

Partager cet article

Repost0

commentaires

H
D'une certaine façon, ce platane de Durcet est mon voisin!

A propos de Jacques BROSSE, je recommande sa "Mythologie des Arbres", chez Payot.
Répondre
J

Mais oui !... La balise numéro 15 avec ton poème est toujours en place (jusqu'en avril 2009), juste en face dudit platane...


Y
Si vieux en sa retraite, qu'il passe ses journées à glander.
Répondre
J

Yves, révise ta botanique : les platanes produisent des "akènes velus"... (cf. Jacques Brosse, in Larousse des arbres.)


A
Tiens! j'aurais juré que c'était un grand sicot mort!
Répondre
J

Pas du tout ! A voir sa mine réjouie, on peut même penser que c'est un bon vivant...