Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 04:30
(Image Internet : maredret.be)

"La poésie éclaire comme un feu d'artifice, elle ne veut pas chasser la nuit, mais, au contraire, en tirer parti.
                Jean-Paul RICHTER            (
Etre là dans l'existence)

Partager cet article

Repost0

commentaires

J
euh---, programme, bien entendu.La fatigue----
Répondre
J

J'avais compris... (et corrigé, bien sûr, dans ma "caboche"...)


J
Oui, c'est vrai. C'est tirer parti.Mais dans ma caboche, ça s'est imprimé tirer profit.Doit bien y'avoir une raison toudmeme---Au fait, comment sais-tu que je prigramme à l'avance? Tu y lis, dans ma caboche?
Répondre
J

Rassure-toi, je ne suis pas big brother... J'ai dû lire ça dans une de tes réponses à un commentaire récemment.


J
Moi, c'est "tirer profit" qui me fait tiquer.
Répondre
J

Je note... (!) - Rien que pour "chipoter", l'auteur a écrit "tirer parti" et non "tirer profit", ce qui n'est pas tout à fait pareil... -
Voir aussi la réponse au commentaire précédent...
Patiente quelques jours, il y aura un article sur un livre qui recense 1001 définitions de la poésie !... (Tu n'es pas la seule à "programmer" des articles à l'avance...)


H
Pour ma part, c'est l'image de la nuit qui me gêne: ne peut-on pas imaginer une poésie qui soit lumineuse par nature, plutôt qu'une poésie qui cherche laborieusement à briser des ténèbres ambiantes qui n'existent en réalité que dans les cerveaux tourmentés?NB: Samuel a-do-re l'escargot!  
Répondre
J

Bon, alors, tu sais bien que définir la poésie est difficile, pour ne pas dire impossible... Si j'ai choisi cette définition, c'était juste pour cadrer avec le feu d'artifice... 

Réponse pour Samuel : tu as bon goût !... 


Y
Une jolie image, mais je la trouve inexacte. Complètement inexacte. La poésie ça n'éclaire pas qu'une fois l'an dans un bruit assourdissant, ça tient plutôt de la lampe de poche ou de la lampe de chevet.
Répondre
J

D'accord pour "tenir la lampe allumée" (Jacques Bertin), même si, parfois, c'est la lampe de mineur... On ne sait pas toujours où on va, mais on y va !...