Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 04:52








(Images Internet : en haut, baike.baida.com, fruits du céphalotaxe; en bas, andyrutledge.com, le zelkova)

Aujourd'hui, un poème étonnant de Gérard Bialestowski qui joue uniquement avec le nom des arbres... C'est une manière de saluer ce poète, disparu voici presqu'un an.

On peut retrouver ce poème dans une anthologie arboricole, concoctée par Jean-Hugues Malineau et parue chez Actes/Sud.



AVEZ-VOUS VU…

- Avez-vous vu l’aliboufier

l’amélanchier

l’arbre aux concombres

l’aube et l’arolle

le bois puant

le bois de fer

le bouleau monarque

le cèdre du roi Guillaume

le céphalotaxe de Fortune

le chicot du Canada

le chikapin doré

le copalme de Chine

l’épicéa queue de tigre

l’eucalyptus des neiges

l’arbre à gutta-percha

le kalopanax

le plaqueminier de Virginie

le quassier des Indes

le tulépo noir

et le zelkova ?

- De A à Z

pas besoin d’aide

je rêve ceux que je ne connais pas.

 

Gérard BIALESTOWSKI

 

***************************

Partager cet article

Repost0

commentaires

L
Si G. Bialestowski vivait toujours, je lui prêterais volontiers mes arbres rêvés en échange des siens : l'orala de Normandie, le porte-essaims mellifère, l'arbre à freux de Sibérie, le bleu céanothe, l'arbre à candélabres, le poirier tendre, le sinople soyeux, le sacre du grand cerf ou arbre de St hubert, l'Adansonia Fony, le sumac écarlate, l'arbre artériel, son aubier de chair et son feuillage de mains...
Répondre
J

Ouais ! En voilà du commentaire nourri et développé ! ... Cela m'enchante...
Pour le plaisir de dire leurs noms, citons encore l'arbre aux étoiles ("trouvaille" de petit poète), le micocoulier, le jacaranda, l'hamamélis, l'arbre aux mouchoirs (ce sont leurs "vrais"
noms), le fromager à l'ancienne, le hêtre Shakespeare, le saule hilare, le charme de Virginie, le baguenaudier des Nouvelles-Hébrides, le catalpa Yupanqui, le sycomore éternel, le merisier
susceptible, le kapokier des cardeurs, le tremble des Karpates, le liquidambar de Wall Street, etc. (à répertorier incessamment, sous peu...)


Y
J'ai vu tout ça, mais pas le tamanoir, ni le babiroussa.
Répondre
J

Bravo, Yves, pour le réemploi du mot d'hier ! ... Par sainte-Osmane, tu mérites un bon point ! ...