Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 04:02

Ah ! notre rendez-vous d'automne se profile à l'horizon : la 25ème heure, autrement dit le salon du livre du mans, se tiendra les 12 et 13 octobre prochains. Cette année, le thème en est : "Sur la route des Incas".
Voir le programme complet par ici : http://www.la25eheuredulivre.fr/2013/

Pour nous, c'est toujours une bonne occasion pour retrouver les ami(e)s de Donner à Voir et, avec un peu de chance, deux ou trois (ou quatre !) lecteurs et lectrices qui continuent de s'intéresser à nos petits poèmes...

source : la25eheuredulivre.fr

source : la25eheuredulivre.fr

(Angel Parra est l'invité d'honneur de cette 36ème édition.)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Raphaël Zacharie de IZARRA 12/10/2013 22:00

BILAN DU SALON DU LIVRE DU MANS 2013

Cette année ma visite du SALON DU LIVRE au Mans aura été fructueuse puisque j'ai acheté :

- 1 Café BIO
- Des Spéculos BIO
- 1 Coca bio

La littérature et ses auteurs étant incapables de me séduire, j'ai préféré dépenser mon argent en produits alimentaires.

Le stand le plus intéressant de cet énième salon du livre du Mans étant celui consacré aux productions alimentaires bio avec vente non pas de livres mais de “produits qui tiennent au corps”.

Autrement dit, la vraie littérature, c'est celle qui se mange.

Mes achats sont d’ailleurs révélateurs de l'état de la littérature d’aujourd'hui.

Au moins ce que j’ai acheté, c’est nourrissant, bon, consistant et ce n’est pas du bla-bla !

Raphaël Zacharie de IZARRA

Topa 14/10/2013 12:46

Bien sûr, les poètes n'ont pas le monopole de la poésie ! Et c'est heureux...
("Les Belles Lettres", connais pas.)

Raphaël Zacharie de IZARRA 14/10/2013 08:29

RÉPONSE A TOPA,

Je suis bien d'accord avec Baudelaire !

Sauf que moi je peux avantageusement me passer de la mauvaise littérature, de la poésie vendue au kilo, nécessairement frelatée. L'excès de poésie et de littérature leur fait perdre toute valeur. Aujourd'hui le niveau des Belles Lettres est celui du caniveau.

Alors que la poésie, la vraie, peut également croître dans mon potager, se loger dans mes tomates et mes patates.

Raphaël Zacharie de IZARRA

=======

Merci pour la petite visite par ici...
"Tout homme bien portant peut se passer de manger pendant deux jours, de poésie, jamais."
(Charles B.)

Topa 14/10/2013 07:43

Merci pour la petite visite par ici...
"Tout homme bien portant peut se passer de manger pendant deux jours, de poésie, jamais."
(Charles B.)

Cristophe 01/10/2013 14:25

La 25ème heure était le nom d'une émission télévisée,du temps lointain où j'avais la télé, spécialisée dans le court métrage. C'est là que j'ai découvert les œuvres de Jan Švankmajer, entre autres.

Topa 02/10/2013 11:02

Pendant très longtemps, cette manifestation s'est appelée "Les 24 heures du livre"... Cela me semblait plus en adéquation avec la ville du Mans, mais bon...

Yves 30/09/2013 09:27

Sur le site de la 25e Heure, « une guinguette pour boire les paroles d'auteurs, [...] invitation à partager l'intimité du livre en train de se lire par son propre auteur. Une belle opportunité de rencontrer les auteurs et les livres de manière autrement plus vivante et sensible que derrière une table de dédicaces.»
Autrement dit, tout ce que l'organisation met en place par ailleurs n'est ni vivant ni sensible.
Autrement dit encore, certains livres, certains auteurs nous soûlent.

Topa 30/09/2013 16:27

Ajoutons que les rapports humains ne sont pas les mêmes au supermarché et à l'épicerie !...
Ne parlons même pas des habituelles "locomotives" de salon qui vendent des "livres" (?) au kilomètre...

Minik do 30/09/2013 06:57

"Sur la route" Kerouac
était un cas...

Topa 30/09/2013 16:21

Chaque homme est "un cas" particulier !...
(C'est vrai que Kerouac en est un fameux qu'on n'a pas encore fini de découvrir...)

thé âche 29/09/2013 11:53

on pourra y croiser amis et poètes de tous acabits, anacoluthiens et grouteliens etc... sans oublier la remise du PPML (prix polar Michel Lebrun)

Topa 30/09/2013 06:19

De tous acabits en effet...
Et les poètes dans cet océan de livres ne seront qu'à peine équivalents à une goutte d'eau !...