Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2022 7 28 /08 /août /2022 04:00

Pour marquer la fin de l'été, une chanson de Gaston Couté interprétée par Gérard Pierron : Sur un air de reproche...

On reprend le rythme habituel sur le biloba, à savoir un billet tous les deux trois jours...

 

YouTube

Partager cet article

Repost0

commentaires

Y
" Écoutant le carillon / De l'inutile billon / Qui tintait dans ma pochette."Une chanson dont j'ai un certain nombre de fois repris le refrain... sans jamais me demander comment cet unique sou pouvait tinter dans sa poche. À l'occasion, j'en toucherai un mot à Gaston Couté.
Répondre
T
Excellente remarque ! Cela ajoute une petite dose de poésie...<br /> Reste à cerner le sens précis de "billon" : menue monnaie sans grande valeur, l'équivalent de la mitraille aujourd'hui ? Est-ce pour autant une pièce de métal ou du papier ?...
T
deux sous pour revisiter une vie entière (c'est vrai que Gaston est mort jeune) Gérard Pierron est toujours vaillant ...
Répondre
T
Les correspondances financières sont difficilement transposables, mais on peut être presque sûr que "deux sous", c'est juste un peu de monnaie, cinquante centimes d'euro maximum par exemple.
I
Je conseille vivement et fortement les éditions/rééditions de Gérard Pierron chez Frémeaux & associés :<br /> <br /> https://www.fremeaux.com/fr/26-chanson-francaise-par-artiste/s-1/interprete-gerard_pierron<br /> <br /> (Je mets le même lien sous mon pseudonyme…)
Répondre
T
Merci, Cristophe, pour ce conseil avisé...