Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 janvier 2022 1 10 /01 /janvier /2022 05:00

Récemment, j'ai eu l'occasion de lire quelques haïkus à la radio, ceux d'un poète japonais du XX° siècle, Taneda Santoka...

Faire connaissance avec l'auteur, par ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sant%C5%8Dka_Taneda

Pratique : on peut trouver quelques-uns de ses haïkus en français, par exemple Zen, Saké, Haïku, aux éditions Moundarren ou Dans le bol du mendiant, à l'atelier Manda.

On peut aussi écouter le podcast sur "Radio Grand Ciel", antenne de Chartres, émission : "La route inconnue", animée par le poète Christophe Jubien.

Choix de haïkus :

Du matin au soir
Écoutant le bruit de mes pas
Je marche.

^^^^^^^^

Une pierre pour oreiller
J’accompagne
Les nuages.

^^^^^^^^^^

Le riz est savoureux
Le ciel bleu
Bleu.

^^^^^^^^^^

De la lune
Tombe toute seule
Une feuille de kaki.

^^^^^^^^^^

un corbeau croasse
je suis seul
moi aussi

^^^^^^^^^^^^^^

me voilà
là où le bleu de la mer
est sans limite

^^^^^^^^^^^^^^^

Le vent des montagnes
Dans la clochette
Un puissant désir de vivre.

^^^^^^^^^^^^^^^

Rien de plus facile à dire
Ni de plus difficile à faire
Que de lâcher prise.

^^^^^^^^^^^^^

Dans mon bol de fer
En guise d’aumône
La grêle.

^^^^^^^^^^^^

la neige
tombe sur la neige
silence


(Santoka Taneda)


 

 

 

1- barapoemes.net / 2- stringfixer.com / 3- amazon.fr /
1- barapoemes.net / 2- stringfixer.com / 3- amazon.fr /
1- barapoemes.net / 2- stringfixer.com / 3- amazon.fr /

1- barapoemes.net / 2- stringfixer.com / 3- amazon.fr /

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Je l'ai lu aussi ce très bon livre paru chez Moundarren... je l'ai même dévoré ! ;)<br /> <br /> <br /> "qu'on soit joyeux<br /> qu'on soit triste<br /> les herbes poussent"
Répondre
T
Tu as de bonnes lectures !... Et de bonnes citations ! (cf. l'article d'Yves Artufel)...<br /> <br /> C'est réjouissant, il reste encore bien des haïkus à découvrir du côté du soleil levant....
Y
Si je me réfère à la biographie vers laquelle tu nous renvoies, ces haïkus ont été écrits dans une période plus apaisée de sa vie.
Répondre
T
Sans doute. Voir le commentaire de Monique qui nous conseille deux livres d'Hubert Haddad sur le sujet. (Et elle est de bon conseil...)<br /> <br /> Santoka avait un fort penchant pour le saké (!) mais aussi des périodes de rémission. C'est heureux.
M
Merci pour ce beau bouquet !
Répondre
T
C'est nous qui te remercions, Minik, pour ton appréciation...
I
Très bien le haïku pour la radio : il est beaucoup plus court qu'une chanson, beaucoup plus facile à caser que du Victor Hugo ; et si le haïku ne plaît pas, l'auditeur commence à peine à s'ennuyer que c'est déjà fini, l'auditeur n'est pas parti sur une autre chaîne. <br /> Ne pourrait-on utiliser le haïku comme message publicitaire ?
Répondre
T
Ta réflexion est juste...<br /> Généralement, à la radio, quand il s'agit de haïkus, je les lis deux fois de suite, en écho...
M
Vous entrez là dans mon univers. Adepte du haïku et humble pratiquante de cette forme de poésie.<br /> Dans le lien sur Taneda Santoka nous trouvons Hubert Haddad qui a écrit "le Peintre d'éventail" un livre exceptionnel mais également du même auteur : les haïkus du peintre d'éventail" à lire, c'est beau.<br /> J'ai sans savoir écrit ce matin en regardant le vent dans les branches du pin de mon jardin...<br /> Quand tournent les ailes<br /> Les grains deviennent nuages<br /> ce jour dans le ciel
Répondre
T
Heureux d'apprendre que, toi aussi, tu te frottes au haïku. C'est une bonne école qui met en lumière les petits instantanés de la vie et (tu as raison) qui nous invite à l'humilité...<br /> Bravo pour ton haïku du jour !