Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2021 1 20 /09 /septembre /2021 04:00

L'autre dimanche, surprise en allant faire notre petite marche (à allure "poétique") sur les bords du plan d'eau de La Ferrière-aux-étangs : nous avons aperçu deux oiseaux, sans doute un couple, inconnus au bataillon...

Consultation du site oiseaux.net, riche et documenté, afin de découvrir l'identité de ces deux volatiles : sauf erreur de notre part, ce sont des ouettes d'Egypte (Alopochen aegyptiaca), l'ouette étant un oiseau qui se situe entre le canard et le tadorne, pas très bien accueillie par chez nous d'ailleurs car réputée invasive...

Signalons l'existence d'un homonyme, la houette, (= petite houe), bien utile pour désherber au jardin.

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle n'a pas que des admirateurs, comme quoi la beauté n'influence pas forcément la façon d'être accueilli, même si les égyptiens l'avaient retenue pour l'un de leurs hiéroglyphes, le comportement et les intentions comptent ... difficile à gérer tout ça !
Répondre
T
Oui, c'est "compliqué" !... (comme on dit maintenant à tout bout de champ...)
Retenons que c'est, à ma connaissance, un oiseau plutôt rare en Normandie...
I
Ça me rappelle une chanson :
♫ Dans toutes les volières
C'est la ouette qu'elle préfère
[…] C'est la ouète ! ♫
Répondre
T
@individu de 14 heures : mais c'est pas grave, bien sûr !...
T
Toi, tu n'as pas lu les commentaires précédents...
I
♫ C'est la ouette ! ♫
T
des oiseaux qui viennent par extension de leur zone de vie, ou des échappées d'élevages ou de volières ? de nouvelles têtes à accueillir ...
Répondre
T
@ thé ache 10 : 28 : des ouettes au zoo, (disons des zouettes), c'est un peu une situation "particulière"...
T
vu des ouettes à Pescheray ...
T
Je ne crois pas que l'ouette apprécie beaucoup la vie en captivité !... Il faudra peut-être s'habituer à voir son oeil rouge dans le paysage...
Y
Votre oiseau exotique m'a inspiré une petite chanson. Je n'ai pas encore la musique, mais je vous livre le premier couplet.
La l'ouette, gentille la l'ouette
La l'ouette, je te plumerai
Je te plumerai la tête
Je te plumerai la tête
Et la tête, et la tête
La l'ouette, la l'ouette
Oh, oh, oh, oh
Après la tête, je ménage le suspense, je plume le cou, le dos, les ailes... La l'ouette n'a plus qu'à retourner dans son pays, la queue entre les pattes. C'est, comme qui dirait, une chanson patriotique.
Répondre
T
Pauvre bête ! ça va mal finir pour elle si on "l'accueille" de cette façon !...
M
Belle rencontre... maintenant il semble que ce soit une espèce invasive... qui va y perdre ses plumes ?....
Répondre
T
D'après ce que j'ai pu lire ici et là, l'ouette se trouve bien par chez nous, elle a tendance à s'y installer sans vergogne... Comme le font aussi les ragondins ?...