Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 04:03

C'est un prix littéraire très spécial qui porte un drôle de nom... En dépit des difficultés de cette année 2020, il a pu être attribué à Patrice Perron, pour son livre : "Les soubresauts de la planète", publié aux éditions Sauvages. (Vous aimeriez en savoir plus ? Allez voir par ici ce qu'en dit Marie-Josée Christien : https://abp.bzh/le-prix-jean-claude-touzeil-a-ete-attribue--50558 )

(Encore plus ? Lydia Padellec en parle sur le site des "Trouées poétiques" de Port-Louis :  http://lestroueespoetiques.blogspot.com/ ...)

Patrice Perron nous propose ici un livre militant, chargé de préoccupations écologiques et invitant à prendre soin de notre Terre afin de la soulager, voire de la sauver... Ses courts poèmes alternent avec des photos qui chantent la beauté de la nature, en Bretagne et dans le monde entier...

(Voir une sélection un peu plus loin...)

photos 1 et 2 : lydia / scans : 3- poème / 4- théiers (Açores)
photos 1 et 2 : lydia / scans : 3- poème / 4- théiers (Açores)
photos 1 et 2 : lydia / scans : 3- poème / 4- théiers (Açores)
photos 1 et 2 : lydia / scans : 3- poème / 4- théiers (Açores)

photos 1 et 2 : lydia / scans : 3- poème / 4- théiers (Açores)

scans : 5- Guadeloupe / 6- Guidel
scans : 5- Guadeloupe / 6- Guidel

scans : 5- Guadeloupe / 6- Guidel

Partager cet article

Repost0

commentaires

I
J'imagine qu'un auteur qui reçoit le prix Jean-Claude Touzeil y est sensible, alors qu'un cheval qui gagne le prix de l'arc de triomphe…
Répondre
T
Ouais ! c'est probable... Faudra vérifier auprès de l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux...
(Anecdote : j'ai félicité Patrice Perron en lui rappelant que ce prix était nettement moins prestigieux que le Goncourt ou le Nobel. Il m'a répondu que beaucoup d'écrivains avaient reçu de tels prix; mais que très peu d'auteurs avaient eu le Touzeil !...)
M
Beau et nécessaire, merci !
Répondre
T
Merci aussi pour ce commentaire chaleureux...
M
Un nom de prix approprié...
Répondre
T
Merci, Minik... (voir ma réponse à Yves...)
Y
À en juger par les poèmes que tu nous donnes à lire, c'est LE prix qu'il fallait à ce livre.
Répondre
T
Bon, ce qui est assez rare, c'est que ce sont des enfants (primaire et secondaire) qui ont attribué ce prix, ce qui en augmente la portée, me semble-t-il...
M
Au plus proche de la nature, les mots sont les fleurons dignes de sa richesse, de sa beauté autant que de sa fragilité et méritent ces lauriers. Bravo à leur auteur Patrice PERRON qui accompagne si joliment ses poèmes.
Répondre
T
Merci pour tes compliments, le lauréat y sera sensible, je pense...