Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 04:00

Aujourd'hui, un livre de Thierry Roquet, un des poètes du Chemin des Poètes 2020 à Durcet...

Thierry ROQUET : à la périphérie du monde, Gros Textes.

Ce petit livre ressemble au carnet de bord d'un marin qui note au jour le jour ses observations : scènes de rue, découvertes, rencontres, autant d'occasions pour nous livrer en même temps ses pensées comme ça : parfois « sociétales », parfois anodines et drôles...

J'ai ramassé près de la supérette / un minuscule poème / non signé / sur un ticket de caisse / à 7,78 euros / on dirait un haïku / ou / un tanka / mais il est tout à fait possible / qu'il s'agisse d'un plus long poème / resté inachevé / pour une raison inconnue. //

Et nous voilà embarqués pour un périple urbain avec Thierry Roquet, « le cow-boy de Malakoff » comme il se baptisait lui-même dans un précédent ouvrage. Disponible, l'oeil aux aguets, le cœur en bandoulière, Thierry reste attentif aux autres, particulièrement à ceux et celles que la vie ne ménage pas. (cf. Le grand sourire de Kanté.) Des poèmes courts, ramassés, mine de rien incisifs et efficaces, dans un style volontiers « décontracté » qui privilégie l'esperluette à la conjonction de coordination. Une galerie de portraits de nos « frères humains », accompagnés de pertinentes réflexions (quasi philosophiques) sur les conditions de travail, la lutte des classes, la ville, la cellule familiale, la poésie, etc.

N'oublions pas un sens de l'humour très aiguisé, qui prend diverses formes : un titre aussi long que le poème, une bonne dose d'auto-dérision (cf. Un bon ratio.), des jeux avec les mots (cf. Aux paléographes du futur.), un art poétique qui cogne fort : …/... j'écris de la poésie / verticale / pour que la chute / soit plus / brutale. //, l'absurdité d'une situation : Furtive rencontre // J'ai rencontré un poète que j'aime bien / Je lui ai dit : « bonjour, tu es un poète que j'aime bien » / Je n'ai jamais grand-chose à dire / aux poètes que j'aime bien / Ni aux autres d'ailleurs. //

***********

N. B. : livre à commander chez votre libraire indépendant ou chez l'éditeur : Gros Textes Fontfourane 05380 Châteauroux-les-Alpes.

1- grostextes.fr / 2- lesbellesphrases.wordpress /
1- grostextes.fr / 2- lesbellesphrases.wordpress /

1- grostextes.fr / 2- lesbellesphrases.wordpress /

Partager cet article

Repost0

commentaires

I
À propos de poésie verticale :
https://1671137.fr/butinage/?kPdf1Q
Répondre
T
Merci pour ce lien très parlant...
M
Je ne peux que partager ton avis... Vivement le prochain printemps de Durcet pour le rencontrer !
Répondre
T
Salut Morgan, tu tombes bien : je voulais aussi te remercier car c'est toi qui m'as donné le contact avec Thierry... Et, bonne nouvelle, il est impatient de découvrir Durcet & ses poètes !
(Restons pour l'instant avec l'espoir d'un 35ème en avril 2021, dates à préciser plus tard...)
M
Poésie de l'instant, certains diront ces petits riens qui sont capables de vous émouvoir, quelques syllabes qui prennent naissance au bord de l'âme, c'est mon jardin il est immense et j'aime en découvrir tous ses trésors au fil du temps, comme aujourd'hui par exemple dans les mots de Thierry Roquet, j'ai eu l'occasion de rencontrer un jour Thierry Cazals et en parlant de nos quelques mots échangés il m'avait dit ceci : c'est un voyage ensemble au pays du silence habité... c'était exactement ça ! Merci pour cette note en poésie.
Répondre
T
Un Thierry peut en cacher un autre !...
Merci pour tes mots très justes, bien choisis pour évoquer la poésie de Thierry Roquet...
Quant à Thierry Cazals, c'est un ami de longue date qui est venu plusieurs fois à Durcet, un orfèvre dans l'écriture du haïku...
M
J'aime bien...
Répondre
T
Merci pour ton appréciation...
Je sais bien que c'est difficile d'aller plus loin si on n'a pas le livre entre les mains, mais, te connaissant, je sais aussi que cela risque de te plaire...
Y
Je ne suis pas ennemi de l'esperluette & tu donnes envie de partager ton enthousiasme.
Répondre
T
C'est un peu le but de ce billet : partager nos coups de coeur...