Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 04:00

Aujourd'hui, un livre de bande dessinée dont voici les références :

Jacques FERRANDEZ : "Le chant du monde", d'après l'oeuvre de Jean GIONO,  Gallimard bande dessinée.

Une grande fidélité au roman de Giono, en particulier aux dialogues. La vallée de la Durance y tient toute sa place, la nature aussi. Les personnages, plus ou moins marginaux, sont bien campés, sans caricature. L'histoire s'apparente à un "western" (le mot est de Giono lui-même) avec des bagarres bien senties, des rapts, des coups de feu, bref, de l'action... Tout en gardant le côté écolo avant l'heure de l'homme vivant dans son environnement naturel...

Superbes, les aquarelles de Ferrandez s'étalent sur une double page de temps en temps, créant ainsi comme une respiration dans le récit. Le coup de pinceau du peintre s'allie au coup de plume du poète pour magnifier des paysages lumineux et grandioses. Pour accentuer aussi la violence et la fruste rugosité des moeurs de ceux du Haut-Pays...

Bonus : petite vidéo de Ferrandez en train de dessiner...

1 à 3 : scan
1 à 3 : scan
1 à 3 : scan

1 à 3 : scan

you tube / france-inter

Partager cet article

Repost0

commentaires

T
je reconnais bien le talent de Ferrandez : j'ajoute sur ma liste / j'ai acquis Crimes et Châtiments de Bastien Loukia quand la bd s'attaque aux grands !
Répondre
T
J'aime bien quand ça rebondit comme ça, quand un graphiste s'en va sur son chemin d'images, sans jamais oublier la source littéraire pour autant... Il me semble bien que Tardi a fait la même chose avec Céline...
M
Re-découvrir Giono un amour de jeunesse qui ne s'éteint pas, dans ces paysages que je connais bien et ce, dans un contexte pictural, une belle découverte, merci
Répondre
T
Oui, ce livre est une réussite, vraiment...
Y
Jacques Ferrandez est un malin. Pour s'épargner le dessin des pieds de son personnage, il le place sur un carré d'herbe que la tondeuse n'a pas visité.
Répondre
T
Voilà un détail qui ne pouvait pas t'échapper !...