Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 05:00

Qu'est-ce qu'ils bouffent !

Les noiseaux mangent des noisettes
Les crapauds des pâquerettes
Les chats des chalumettes
Quand il fait frais
Des chalumeaux
Quand il fait chaud.

Paul Vincensini

(publié initialement dans la revue Poésie 1 n° 28-29,  "L'enfant et la poésie" (1973) , dans "Archiviste du vent" et dans le recueil "Je dors parfois dans les arbres" - éditions Motus 2007, posthume.

 

Ce poème m'a semblé représenter une bonne introduction pour ce billet...

Photos :

1 et 2 : région de Tulle (Corrèze).

3 et 4 : lieu inconnu.

5 : Pont-l'Evêque (Calvados).

 

photos 1 et 2 : cristophe de tulle / 3- lelombrik.net / 4- blog.aujourdhui.com
photos 1 et 2 : cristophe de tulle / 3- lelombrik.net / 4- blog.aujourdhui.com
photos 1 et 2 : cristophe de tulle / 3- lelombrik.net / 4- blog.aujourdhui.com
photos 1 et 2 : cristophe de tulle / 3- lelombrik.net / 4- blog.aujourdhui.com

photos 1 et 2 : cristophe de tulle / 3- lelombrik.net / 4- blog.aujourdhui.com

5- photo : flora /

5- photo : flora /

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Insolitudes...
Répondre
T
Bravo pour le mot-valise, à ajouter à notre bagage lexical...
T
les arbres font preuve d'une grande sagesse : ils digèrent les inepties : la dernière est une provocation végane
Répondre
T
Quand on vit plus de cent ans, on est forcément devenu sage...

La dernière photo est plutôt douce : on hésite entre la tendresse et la tendreté...
D
Si le lierre s'en mêle, on n'est pas sorti de la crèmerie.
Répondre
T
- Pour sûr !
- Qu'est-ce que tu dis ?...
Y
En cas d'arrêt pour satisfaire un besoin naturel, le cycliste avisé évitera de poser son vélo contre un arbre s'il souffre de dysurie.
Répondre
T
Très jolie formulation, proche de celle des commentateurs sportifs et des urgentistes...

J'en connaissais une autre, celle de Jehan Jonas :
"Je subodore un’esbignée

D’abus vésicaux prostatiques

Subjective et pathologique

Bref j’ai envie d’aller pisser !"