Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 04:00

Pour la balise n° 5, on descend un chouïa pour rejoindre la vallée de la Gine, minuscule cours d'eau frontalier de notre commune et de celle de Landigou...

Fran Nuda n'ayant pas pu se joindre à nous, c'est Christophe Jubien qui a lu : "Mais va..."

Les petits paquets de marcheurs s'égrènent le long du paysage...
Agnès, elle, est toujours aux pinceaux ou à la plume...

photos ! 1- joëlle / 2- cathy ko / 3/4 - scan
photos ! 1- joëlle / 2- cathy ko / 3/4 - scan
photos ! 1- joëlle / 2- cathy ko / 3/4 - scan
photos ! 1- joëlle / 2- cathy ko / 3/4 - scan

photos ! 1- joëlle / 2- cathy ko / 3/4 - scan

Partager cet article

Repost0

commentaires

thé âche 15/04/2019 11:13

et les oiseaux accompagnent ...

Topa 15/04/2019 13:42

Allusion aux "ailes" de la première ligne, je présume...

françoise 15/04/2019 08:21

l'espoir est-il ?

Topa 15/04/2019 09:10

Il me semble bien que l'auteure pense que oui...

Yves 15/04/2019 08:04

Il y a dans ce poème un rythme propre à soutenir le pas des "chemineaux".

Topa 15/04/2019 09:09

Oui, oui, c'est un poème qui "marche"...

corps expéditif 15/04/2019 07:45

Espérons que l'absente d'aujourd'hui et l'absent d'hier puissent, contrairement à Ronsard, réapparaître, et surtout écrire encore.
Verrons-nous demain au pied de la balise n°6 Louis Bertholom ?

Topa 15/04/2019 09:08

Réponse globale à toutes tes interrogations : OUI !...

(Chaque année, il y a toujours un(e) ou deux poètes prévu(e)s de longue date qui ne peuvent pas se déplacer jusqu'à Durcet pour des raisons majeures...)