Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2018 4 19 /07 /juillet /2018 04:05

3 petits poèmes de Chantal Couliou, extraits de la revue de Martine Magtyar, "Portulan bleu" n° 28, consacré au thème du "champ de blé"...

Au milieu

de cette marée jaune,

un petit point rouge

un coquelicot,

égaré.

***

Dans la moiteur de l'été,

le blé à terre

l'orage passé.

***

Le blé coupé

un vaste champ de chaumes

abandonné

aux oiseaux de passage

à la recherche

du petit grain de blé

oublié.

(Chantal Couliou)

***

- Musique d'accompagnement : Yann Tiersen : Comptine d'un autre été.

Note : quelques jours de pause pour le blog biloba. Un peu de patience pour les réponses à vos commentaires toujours attendus et bienvenus...

1-2-3- a.takwim.pw
1-2-3- a.takwim.pw
1-2-3- a.takwim.pw

1-2-3- a.takwim.pw

you tube

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Cette moisson est belle de la tête aux pieds...
Bonne pause !
Répondre
T
Merci, Minik... Ta formule est très synthétique...
Y
Ils jouent du piano debout. On en oublie presque les poèmes de Chantal.
Répondre
T
Tout est dans le "presque" !... La majesté d'un fleuve ne doit pas (ne peut pas ?) nous faire oublier la touchante modestie de la source...
M
De bien belles surprises en ouvrant votre blog, entre coquelicots, poésie et musique vous nous comblez, la prestation musicale est la démonstration d'un art qui se vit de tout son corps, son âme et son cœur, extra !
Répondre
T
Merci, Monique, pour ton enthousiasme matinal !
Rassure-toi, il est contagieux...
T
les blés ne sont plus ce qu'ils étaient... et vous dites jouer comme un pied (ou deux...?)
Répondre
T
Eh oui, on sacrifie les fleurs au profit, ce n'est pas vraiment nouveau !...

(La gymnastique des pieds doit s'accompagner d'une gymnastique du cerveau, j'imagine...)