Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2018 2 22 /05 /mai /2018 04:00

Le titre de ce billet est emprunté à Alain Corbin : un de ses best-sellers, publié chez Fayard, s'intitule en effet de la même façon : "La douceur de l'ombre"...

Voir ou revoir un article sur ce livre sur le biloba, ici :

http://biloba.over-blog.com/2014/06/la-douceur-de-l-ombre.html

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
une histoire d'ombre .... qu'en dit l'arbre ?
Répondre
T
Il m'a l'air heureux de pouvoir offrir un espace agréable à la personne qui passe par là...
L
L'été sera chaud ...
Répondre
T
C'est signé Geneviève Tabouis, je présume...
M
Sur la terre nue frissonne l'ombre de l'arbre.
Répondre
T
Merci pour cet alexandrin évocateur et bienvenu...
M
Sur la terre nue frissonne l'ombre de l'arbre.
Répondre
T
Il y a de l'écho, ce matin...
Y
L'ombre réconcilie les êtres et les choses : l'ombre d'un chapeau est la même que l'ombre de la tête qui le porte.*
À ce moment du récit, je fais un geste circulaire de l'index près de la tempe pour inviter le lecteur à réfléchir à l'insondable profondeur du propos.
Répondre
T
Ce fameux geste, qui n'appartient qu'à toi, tient à la fois du moulin à café "Peugeot" et du machin qui permettait au contrôleur SNCF de délivrer un billet de train aux retardataires de bonne foi...