Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2018 5 01 /06 /juin /2018 04:00

Bon, on a un chèvrefeuille qui se promène du côté de la haie...

Inutile de dire qu'en ce moment, il est volubile, comme le précisent poétiquement les botanistes. De surcroît, et nous n'allons pas nous en plaindre, le soir venu, il se signale à notre attention en exhalant un parfum qualifié de subtil...

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Le chèvrefeuille fait la vie dure à ses co-locataires, il s'installe de haut en bas de long en large sur tout le territoire de mon jardin, je vais être obligée de me fâcher, il essaie bien de m'amadouer de son parfum mais quand il étouffe mon vieux rosier aux parfums d'antan je ne suis plus d'accord... mais c'est tellement beau et florifère, cas de conscience ! Bravo Flora pour les photos.
Répondre
T
Bien vu, Monique, et bien senti !...

(Merci pour la photographe...)
T
variété rosée c'est beau, dans ma rue il y a (avait) les mêmes mais le volubile a été fortement raccourci (en quoi était ce génant ? ) donc plus de parfum ni de fleurs ...
Répondre
T
Le chèvrefeuille a un côté sauvage et libre qui ne plaît pas toujours...

(Côté pratique : on le bouture en juillet / août avec de bonnes chances de réussite...)
Y
"En juin, ménageons le chèvrefeuille et la feuille de chou." (Almanach de l'Orne combattante)
Répondre
T
Malgré le sérieux de tes sources, j'estime que ton commentaire peut être qualifié de mi-chèvre mi-chou !...
M
Sentez-moi ce parfum !
Les photos de Flora sont très belles.
Répondre
T
C'est un peu notre coca !...
(Merci pour elle.)
1
À quel moment de l'année (à peu près) fait on le fromage de chèvrefeuille ?
Répondre
T
Hé ! hé ! c'est un secret de berger !... En plus, ils ne sont pas tous d'accord : Corentin Chabichou, du département des Deux-Chèvres, penche pour l'automne alors que Julien Cendré, de Sainte-Maure de Touraine, prétend que c'est l'été...