Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2017 3 20 /12 /décembre /2017 05:05

Une fois n'est pas coutume, voici un de mes poèmes :

 

Un jour ou l'autre

 

Un jour ou l'autre

nous irons grimper

dans les branches

du noisetier

de Byzance

 

Nous irons cueillir

des oranges douces

dans les orangers

 

Nous irons goûter

la gomme arabique

et respirer l'encens

des arbres d'or

 

Nous irons

frotter nos poitrines

aux feuilles du camphrier

 

Nous irons retrouver

la douceur de vivre

sous le cèdre du Liban

et nous verrons refleurir

la nigelle de Damas

sous le pin d'Alep

 

 

J-C. T.

(inédit)

1- financialtribune.com / 2 et 3- rustica / 4- fr.123rf.com
1- financialtribune.com / 2 et 3- rustica / 4- fr.123rf.com
1- financialtribune.com / 2 et 3- rustica / 4- fr.123rf.com
1- financialtribune.com / 2 et 3- rustica / 4- fr.123rf.com

1- financialtribune.com / 2 et 3- rustica / 4- fr.123rf.com

Partager cet article

Repost0

commentaires

F
l'amour des arbres, l'amour de l'autre, la paix... te lire, toujours
merci
Répondre
T
C'est moi qui te remercie !...
M
y'a pu qu'à... rêver....
Répondre
T
"C'est déjà ça...", comme le chantait Souchon...
T
les images font sentir combien ces souhaits pourraient simples mais ... mais ...
Répondre
T
Toujours un "mais..." quelque part...
Y
Le Grand Soir prendra sûrement ces chemins simples.
Merci pour le poème.
Répondre
T
"Rien n'est simple" et "Tout se complique", comme disait Sempé...
Mais faut bien essayer...
M
Ainsi nous chantions Enfants de tous pays... Aujourd'hui je découvre avec un immense plaisir
Arbres de tous pays et ce titre prometteur "Un jour ou l'autre"... qui sait un jour peut-être. Les poèmes quelque fois sont des bouteilles jetées à la mer Ce poème est très joli et plein d'espoir. Merci de nous l'offrir à lire et à savourer.
Répondre
T
Et merci à toi de le lire et de le commenter aussi gentiment...