Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 04:08

Balise n° 13 : au milieu de l'openfield, sans brouillard ce jour...

Natsume Sôseki a manqué son avion probablement (info très apocryphe, bien sûr...). C'est donc un(e) jeune du "Temps des Rêves" qui a lu à sa place...

Note : à cet endroit, la terre et le ciel sont également "intimes"...

 

1- photo : mathilde / 2- scan / 3- wikipedia
1- photo : mathilde / 2- scan / 3- wikipedia
1- photo : mathilde / 2- scan / 3- wikipedia

1- photo : mathilde / 2- scan / 3- wikipedia

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Chemin des poètes
commenter cet article

commentaires

thé âche 26/04/2017 11:13

les poèmes ont des manières et des moyens de voyager qui peuvent surprendre et c'est tant mieux

Topa 26/04/2017 14:01

Un poème, c'est presque toujours un voyage...

Yves 26/04/2017 08:27

Sōseki a peut-être manqué l'avion, mais pas de répartie, lui dont le nom s'écrit, à l'européenne, avec un "o macron" (Ō).
+
Occasion de noter le remarquable accompagnement photographique de Mathilde Fourez-Guyomarc'h, même si la reproduction à l'écran n'en rend pas la qualité.

Topa 26/04/2017 08:40

Pas de hasard, dirait la voisine...
+
Entièrement d'accord, au sens propre du terme...

Minik do 26/04/2017 08:06

Sôseki est tout excusé.

Topa 26/04/2017 08:35

"Il" t'en remercie, fidèle et honorable commentateur...