Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 04:00

Balise n° 1 -

C'est avec un poème d'Emily Dickinson que nous entamons le chemin des poètes, sous le soleil, exactement... L'équipe du "Temps des Rêves" pallie l'absence d'Emily, excusée... Lecteurs : Flora Delalande et Nicolas de Casanove.

Précisions :

- La première balise est située non loin du cimetière. Ce n'est pas par hasard...

- Toutes les photos du livret "Chemins 2017" sont l'oeuvre de Mathilde Fourez-Guyomarc'h.

- Fin de la troisième ligne : après le dernier mot ("porte"), ce n'est pas une chiure de mouche, c'est un point parasite et malencontreux qui a échappé à ma relecture !... Scusi !

N.B. : comme chaque année, pour relater au mieux (et au plus vite) notre 32ème "Printemps", les billets sur ce blog deviennent quotidiens...

1- scan / 2- photo : michel (lautru) / 3- scan (photo de Mathilde (Fourez-Guyomarc'h)
1- scan / 2- photo : michel (lautru) / 3- scan (photo de Mathilde (Fourez-Guyomarc'h)
1- scan / 2- photo : michel (lautru) / 3- scan (photo de Mathilde (Fourez-Guyomarc'h)

1- scan / 2- photo : michel (lautru) / 3- scan (photo de Mathilde (Fourez-Guyomarc'h)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Chemin des poètes
commenter cet article

commentaires

thé âche 14/04/2017 10:16

je ne vais pas rester en reste après cette érudition : robin en anglais c'est le rouge gorge, savoir maintenant si les rouge gorges d'outre Atlantique ont des cravates écarlates ? il n'en reste pas moins que ce poème me parle de ses lèvres imprimées

Topa 14/04/2017 10:29

Merci, Thierry.
Comme cette première balise est située à proximité du cimetière, le poème d'Emily prend tout à coup beaucoup de force...

Yves 14/04/2017 09:05

Le merle d'Emily Dickinson n'est pas, comme son cousin de chez nous, tout emplumé de noir, il arbore un plastron rouge comme notre rouge-gorge. Voilà qui donne du sens à la "cravate rouge" qui me paraissait faute de goût. Dans la version anglaise : « When the Robins come / Give the one in Red Cravat, / A Memorial Crumb. »
Et tout ça,parce que ce point "chiure de mouche" ne me semblant pas incongru, je suis remonté à la source du poème. Pas de point dans l'original, mais une virgule, pas nécessairement utile à mon sens.

Topa 14/04/2017 10:16

"La cravate rouge" me turlupinait. Plus maintenant. Merci, Yves, fouineur de première...