Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 04:07

Sur le chemin du retour vers la maison, une peinture murale attire notre attention :

"KINA LILET"... 

Plutôt étonnant, non ?

Les chercheurs/cheuses émérites qui fréquentent ce blog trouveront bien vite qu'il s'agit d'une publicité ancienne pour un apéritif non moins ancien...

Bref, ce petit document est parti rejoindre le site de Christian Berjon, consacré aux peintures publicitaires sur les murs, à (re)voir par ici : http://gardons-le-mural2.over-blog.com/

Ah ! j'oubliais : la photo a été prise à Clion-sur-Indre (36).

 

photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0

commentaires

Y
On peut lire dans L'Écho d'Alger, journal républicain du matin du 6 juin 1915 – "journal exclusivement composé par des typographes syndiqués sur machines linotypes et imprimé sur Rotatives J. Derriey dans ses ateliers spéciaux" – la réclame suivante :
« Pour remplacer l'absinthe prohibée, offrez à votre meilleur ami un verre de KINA-LILET au vin blanc de Sauterne ; la délicatesse de son goût, son excessive et inaltérable limpidité que lui donnent la vieillesse et la qualité du vin et des quinquinas employés à sa préparation, font du KINA-LILET un apéritif de tout premier choix. Dix Grands Prix.»
Répondre
T
Zut ! mon abonnement se terminait le 31 mai ! Je n'ai donc pas pu relire cette exquise publicité par anticipation...
M
Et un Kina Lillet Martini pour Monsieur Bond !
Répondre
T
Servi au shaker, bien sûr !...
T
les publicités de ce temps là étaient en peinture !
Répondre
T
Eh ! oui, on peut même affirmer que la peinture était d'excellente qualité !...
P
une autre formule de quinquina pour lilette
Répondre
T
C'est mignon, Lilette...