Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 05:06

Aujourd'hui, un poème de Christophe Jubien, extrait de La tristesse du monde, publié en 2016, aux éditions Henry.

MILY

Elle aime les chats

qui se dérobent

aux caresses des hommes

 

le rouge-gorge dans ses jambes

quand elle bine son lopin

 

et les milliers de myrtilles

qui se laissent grappiller

sur les pentes des collines

où elle monte en été

 

ce qui lui fait

bon an, mal an

trente millions de bons amis

 

son mari

monogame éperdu

s'accroche

 

(Christophe Jubien.)

**********************************

N.B. : on peut retrouver Christophe sur "radio grand ciel", où il anime une émission de poésie "La route inconnue", à écouter par ici :

http://radiograndciel.fr/02-Emissions/RouteInconnue/emission.html

1- editionshenry.com / 2- lechorepublicain.fr / 3- marinapoydenot.org
1- editionshenry.com / 2- lechorepublicain.fr / 3- marinapoydenot.org
1- editionshenry.com / 2- lechorepublicain.fr / 3- marinapoydenot.org

1- editionshenry.com / 2- lechorepublicain.fr / 3- marinapoydenot.org

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Très beau poème.
Tu transmettras mes amitiés à Christophe.
Répondre
T
Je pense qu'il va lire les commentaires. Il recevra donc tes compliments ainsi que tes amitiés en quasi-direct...
F
Des alexandrins pompeux, des mots recherchés dans le dictionnaire des synonymes, des dénonciations sur l'urgence qu'il y a à aider les SDF., à aimer l'Autre...
Rien de tout ça dans la poésie de Christophe et c'est grand bonheur pour nous. Mais une poésie qui touche plein coeur, des moments pris sur le vif, de mélancolie, de tendresses, de joies...comme la vie qui passe. Et c'est très beau, simple et empli d'une présence ineffable.
Je l'aime autant que Bobin.
Répondre
T
Merci pour lui...
Je crois qu'une des clefs de la poésie de Christophe, c'est qu'il aime les gens...
L
faudra que le mari se méfie ,jeudissime
Répondre
T
Tu crois ? N'oublie pas qu'il est "éperdu"...
T
des sujets sensibles merci pour ces infos qui ne tombent pas dans l’œil d'un sourd ?
Répondre
T
La libraire va crouler sous les commandes !...
P
ainsi la vie va
Répondre
T
Eh ! oui, le mérite d'un poète comme Christophe, c'est justement de la "baliser" avec des mots simples et justes...