Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 05:05

(Avant d'oublier, merci à Tiphaine pour ce bon conseil de lecture...)

Alors, les références :

Jean-Paul Didierlaurent : Le liseur du 6h27, éditions Folio.

Voilà un petit livre de rien du tout qui vous fait un bien fou. Un de ces "enjoliveurs" dont nous parlions récemment avec monsieur Ahoui... Les héros n'en sont pas : ils ont une vie "bin ordinaire" (ouvrier d'usine, dame-pipi, pensionnaires d'une maison de retraite, etc.) qu'ils parviennent à rendre extraordinaire par la magie de la lecture...

Figurez-vous que tous les matins, dans le RER, Guylain, le narrateur, lit quelques pages de bouquins échappés du pilon aux passagers présents, littéralement sous le charme... Je ne vous raconte pas la suite, vous aurez, j'en suis sûr, plaisir à la découvrir...

On pense parfois à Joël Egloff, -c'est un compliment- , pour le paradoxe des situations et la grisaille ambiante qui parvient malgré tout à générer un humour délicat et beaucoup de chaleur humaine...

1- bandeannonceculture.com / 2- editionsedito.com / 3- mylittlebookclub.fr
1- bandeannonceculture.com / 2- editionsedito.com / 3- mylittlebookclub.fr
1- bandeannonceculture.com / 2- editionsedito.com / 3- mylittlebookclub.fr

1- bandeannonceculture.com / 2- editionsedito.com / 3- mylittlebookclub.fr

Partager cet article

Repost0

commentaires

Y
Et si le RER est en retard, a-t-on droit à son moment lecture ?
Répondre
T
Avec des "si" !...
En fait, non, l'auteur n'a pas prévu ce cas. Le moment lecture a toujours lieu dans le wagon, sauf dans la deuxième partie où il se déroule ailleurs... Je ne te dis pas où, tu auras la surprise...
P
un bon moment de lecture je confirme
Répondre
T
Merci, Patrick. Voilà un bon renfort...
M
Tu me donnes envie de lire ce bouquin...
Répondre
T
Tant mieux ! (c'était un peu mon but...)
T
une belle initiative, à multiplier ? bonne journée
Répondre
T
On peut toujours essayer, mais ce n'est pas garanti car le réel est cruel : tout ne se passe pas comme dans les livres, malheureusement...