Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 04:07

(Merci à J-P. au passage...)

Plutôt qu'un livre, il s'agit d'un dictionnaire très original qui recense avec humour "les livres pour se soigner", malheureusement non remboursés par la Sécu...

Références précises :

Ella Berthoud, Susan Elderkin : "Remèdes littéraires", éditions J-C. Lattès, (20.90 euros).

M'étonnerait pas que cela vous plaise car c'est un bouquin intelligent, - un peu intello aussi -, qui donne envie de lire ou relire certains titres ou certains auteurs avec, dans la tête, une visée thérapeutique !

C'est que l'éventail des remèdes proposé est très large, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours... Parfois même, le cumul est vivement recommandé.

La palette des maux recensés fait penser au dico médical, en beaucoup plus drôle !

Le mieux, c'est que je vous trouve deux ou trois exemples...

- Pour lutter contre la constipation, on vous propose "Lire aux cabinets" d'Henry Miller !...

- Pour ceux/celles qui détestent leur nez, "Le parfum", de Patrick Süskind.

- Vous avez perdu tout espoir, (re)lisez "Des souris et des hommes" de John Steinbeck.

- Vous avez peur de prendre l'avion, (re)lisez "Vol de nuit" de Saint-Ex.

Etc. etc. Dans chaque cas, "l'ordonnance" est accompagnée d'un résumé rapide et d'une posologie solidement argumentée...

Bref, vous allez vous régaler de cet hymne à la lecture...
(S'il faut cependant tempérer notre enthousiasme, évoquons un petit bémol : les références sont un peu trop centrées sur la littérature anglo-saxonne, mais bon...)

Conclusion du Figaro en forme de proverbe : "Un bon imprimé vaut mieux qu'un comprimé."

editions-jclattes.fr

editions-jclattes.fr

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
contre les maux, les mots qu'il faut...
Répondre
T
En tous les cas, ce n'est pas trop coûteux et cela vaut le coup d'essayer !...
C
Pour éviter les maux, je déconseille Baudelaire : sa poésie effleure du mal.
Répondre
T
La poésie est peu conseillée par nos deux auteures, c'est bien dommage !...
T
merci pour cette prescription je vais aller consulter chez ma libraire
Répondre
T
Fort bien... Mes voeux de guérison...
D
j'aime bien le slogan; le centrage anglo-saxon reflète la culture de l'auteur, mais rien n'interdit d'allonger l'ordonnance?
Répondre
T
"Allonger l'ordonnance" me semble une bonne idée...
De même, il faudra sans doute actualiser les maux dont nous souffrons de temps en temps et trouver des "remèdes" nouveaux parmi les si nombreuses parutions littéraires...
Y
Est-ce qu'on a quelque chose contre la nausée ?
Répondre
T
Mais oui, disent les auteures, nous avons ce qu'il vous faut contre la nausée !...
Nous vous conseillons "Retour à Brideshead" d'Evelyn Waugh.
".../...le roman idéal pour vous remettre sur pieds.../..."