Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 04:05

Le samedi soir, cérémonie rituelle : remise du prix Ribouillault, lequel récompense "un(e) poète décidément inclassable", dans une ambiance très conviviale, voire débridée...

Le samedi matin, nouveauté 2016, s'était tenu l'atelier d'écriture, "coaché" par Jean-Albert Guénégan...

1- la joie (et l'émotion !) du récipiendaire.

2- l'objet d'art, fruit de la technologie extrême-orientale !...

3- les complices !...

4- vue sur l'atelier...

photos 1/2/3/4 : joëlle
photos 1/2/3/4 : joëlle
photos 1/2/3/4 : joëlle
photos 1/2/3/4 : joëlle

photos 1/2/3/4 : joëlle

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Printemps de Durcet
commenter cet article

commentaires

Yves 11/04/2016 13:59

Une question me turlupine : après ce qui nopus a été donné à voir cette année, quel degré d'incongruité atteindra-t-on pour le prochain prix ?

Topa 11/04/2016 14:11

Un des charmes du prix Ribouillault, c'est l'objet d'art qu'on reçoit en prime...
Chaque année, on croit avoir atteint le sommet, et puis, non, on trouve encore pire...

salvatore 09/04/2016 14:51

l'a fier allure ! comme s'il soulevait le bouclier de Brennus. Le trophée a aussi la forme d'un ballon de rugby !

Topa 09/04/2016 18:27

C'est aussi un rituel pour le lauréat que de soulever ce "trophée" comme tu dis...
(L'allusion au rugby est peu perceptible en Normandie...)

Laurent 09/04/2016 08:44

À souligner que le trophée a la forme d'un prix bovin, parce que Durcet c'est encore (heureusement) la campagne...

Topa 09/04/2016 09:06

Bien vu, Laurent !
C'est en effet un clin d'oeil de plus...
(Petite différence quand même : les plaques agricoles de jadis - pour distinguer les plus belles bêtes ! - étaient en métal, pas en plastique...)

Minik do 09/04/2016 07:16

Je vois que ce fut une très belle soirée.
Bravo Jean-Claude !

Topa 09/04/2016 07:31

Merci, Minik...
Je fais mienne cette réplique d'Enrico : "Ché pas si j'mérite..."

monique 08/04/2016 23:51

Une joie exubérante, transmissible sans aucun doute, quel pouvoir ont les mots ! et comme la création peut apporter du bonheur si agréable à partager, ça déborde d'évidence en regardant ces images.

Topa 09/04/2016 05:40

Merci Monique... Même sans être là, tu as bien compris que ce prix est avant tout une énorme farce !...