Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 04:05

Balise 12, en lisière d'un petit bois.

Poème de Thierry Le Pennec, poète arboriculteur armoricain.

*

dans l’herbe fraîchement coupée

– ombres odeurs cadavres –

la ronde commence

des croupes fauves des formes anormales de dos,

la chasse

les arrêts brusques les sauts

à ras du soir des soleils gémissants,

oreilles sauvages tournées

vers quelque bruit non-bestial,

dans l’herbe fraîchement coupée :

les renards.

Thierry LE PENNEC

(Un pays très près du ciel,

L’idée bleue)

*

*

Bonus : une pensée pour un renard des environs qui venait certaines nuits se régaler des croquettes du chat... A voir par là : http://biloba.over-blog.com/article-visite-64055325.html

1/2 - scan (dessin : Joëlle) / photos 3/4 : lionel
1/2 - scan (dessin : Joëlle) / photos 3/4 : lionel
1/2 - scan (dessin : Joëlle) / photos 3/4 : lionel
1/2 - scan (dessin : Joëlle) / photos 3/4 : lionel

1/2 - scan (dessin : Joëlle) / photos 3/4 : lionel

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Chemin des poètes
commenter cet article

commentaires

Yves 02/04/2016 07:27

Comme je lui racontais avec enthousiasme ma dernière lecture de "prés poèmes et pommes" de Thierry Le Pennec, l'homme du Chemin me dit : « Il est là, invité de ce 31e Printemps ! »

Topa 02/04/2016 07:38

J'ai une voisine qui dit toujours : "Y'a pas de hasard..."
Cela dit, j'ai commandé le livre de Thierry, aux éditions Potentille...

monique 01/04/2016 14:19

près de la terre montent ces effluves qui s'élèvent jusqu'aux ciel, traversent les mots et laissent en eux comme une empreinte de vie, la vraie celle qui vient de la terre et qui parlent à notre cœur sur un ton de poésie sur le chemin des poètes

Topa 02/04/2016 06:07

Je crois me souvenir que Rimbaud, à propos de poésie, parlait d'un "dérèglement de tous les sens..."

thé âche 01/04/2016 11:36

un poète arboriculteur armoricain arbore fière et élabore ses pommes : ça me fait penser à Raymond Queneau : c'est un po un po un poème ... @ +

Topa 02/04/2016 06:04

Pour le Raymond, il faut attendre la balise 16, on approche...

photodilettante 01/04/2016 08:19

la force de la vie, du sauvage... quel portrait!

Topa 02/04/2016 06:03

Oui, c'est un poème réussi qui "parle" bien aux gens de la campagne comme nous...