Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 05:06

Faut que je vous raconte une histoire pas banale...

Quand nous étions en coopération, à Saïgon, au Vietnam du Sud, dans les années 70, nous avons eu la chance de faire la connaissance de Nghiêm Anh qui est très vite devenu un ami... Je vous passe les détails, les "événements", tout ça... Aujourd'hui, Anh est installé en France avec toute sa famille, mais il retourne de temps en temps dans son pays d'origine.

L'été dernier, il en est revenu avec un cadeau pour moi : un petit "sapin" ramassé sur les hauteurs des plateaux de Dalat, au centre du pays... Là aussi, je vous passe les détails, disons que ce fut toute une aventure (avec des rebondissements !) pour qu'il arrive jusqu'en France, à Créteil très précisément.

Bon, il restait la dernière étape pour atteindre sa destination finale : la Normandie... En attendant, Anh ne savait pas quoi inventer (il n'a pas vraiment la main verte...) pour être aux petits soins pour son protégé. Il me téléphonait tous les trois jours pour me demander des conseils ou me donner des nouvelles du "petit", c'est comme ça qu'il l'appelait désormais...

Bref, cet arbre est aujourd'hui arrivé jusque chez nous, pour le moment installé à l'intérieur de la maison, en attendant mieux. Restait un gros problème d'identité : sapin ? non. Pin ? oui, mais pin tropical, avec 3 aiguilles, ce qui nous oriente, semble-t-il, vers le pinus kesiya... Ce pin est, en effet, assez fréquent en Asie du sud-est.

La suite ? On verra bien... En attendant, j'ai écrit un poème que voici :

***

Pour Nghiêm Anh.

Le petit

C'était un rejeton de rien du tout

un drageon d'opérette

un présumé sapin

qui voulait voyager

*

Il s'est fait tout petit petit

dans son sac en plastique

il a franchi tous les barrages

Il a mis le douanier dans sa poche

ce pointillé de boat-people

dans la foule invisible

il a évité la soute

Il est arrivé à bon port

dans les bras d'un ami

*

Il a dormi sur le balcon

et grelotté toute la nuit

on a tapoté ses joues

changé ses couches

et talqué ses fesses

On l'a planté dans un pot

avec de la terre de bruyère

et une goutte d'eau

on l'a installé au salon

*

On l'a consolé

dans sa langue maternelle

sa langue verte

Et le voilà tout guilleret

du côté de Créteil

en un rien de temps

il a doublé de volume

*

Dis-moi donc comment tu t'appelles

Pinus insularis ou pinus strobus

Pin de la paix pet de lapin

pin tropical kesiya

kesiya si vous voulez

*

Ne me bousculez pas

avec vos certitudes

je suis un enfant du Vietnam

un point c'est tout

(J-C. T.)

1 à 4 : photos anh /
1 à 4 : photos anh /
1 à 4 : photos anh /
1 à 4 : photos anh /

1 à 4 : photos anh /

5 à 8 : photos flora
5 à 8 : photos flora
5 à 8 : photos flora
5 à 8 : photos flora

5 à 8 : photos flora

photos 9 à 11 : flora
photos 9 à 11 : flora
photos 9 à 11 : flora

photos 9 à 11 : flora

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article

commentaires

les Caphys 27/02/2016 12:25

en tout cas c'est un cadeau pas banal !

Topa 27/02/2016 19:37

C'est vrai. C'est surtout une belle manière de célébrer l'amitié...

Yves 26/02/2016 20:35

De fil en aiguille, ce petit pin a trouvé une terre d'accueil.

Topa 27/02/2016 07:30

En tout cas, on fera tout pour, comme on dit parfois...

(Parenthèse : t'as l'bonjour du suber...)

thé âche 26/02/2016 11:07

splendide ! petit résineux deviendra grand ne nous hâtons pas...il se nommera tout seul en temps voulu @ +

Topa 27/02/2016 07:28

Tu sais, comme moi, que c'est à l'école des arbres qu'on apprend la patience...

Cristophe 26/02/2016 10:53

Bonne chance au déraciné !

Topa 27/02/2016 07:27

Merci pour lui...
C'est là qu'on se met à regarder de plus près le mot "transplantation"...

Minik do 26/02/2016 08:03

Qu'il est beau ton billet !

Topa 27/02/2016 07:25

Merci, Minik...
Je tenais à partager cette belle histoire avec les blogami(e)s...