Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 05:06

Aujourd'hui, un poème étonnant de Jean-Pierre Verheggen, poète belge d'expression française...

Poète avec pommes de terre en petite chemise

Ma Belle de Fontenay, ma Roseval, ma Viola,
ma Géante Violette de Jersey, ma Vitellote d’autrefois,
ma Désirée, ma Stella, ma Charlotte, ma Nicolas,
ma Franceline, ma Pousse Debout, ma Pompadour,
– ma Reine de tous les jours, à tous mes repas ! –
ma Rosabella, ma Rosine, mon Estima,
ma Magnum Bonum, ma Manon, ma Samba, ma Mona Lisa
– a! aa! aa! aaa! vocalise-t-il comme à l’opéra ! –
Ah ! mes Divas, mon Urgenta
(y a urgence parfois, n’est-ce pas ?)
ma Bintje pour qui j’ai un bountje typiquement bruxellois,
ma ratte du Touquet (plus radine que ratte, en effet,
mais quel morceau de choix qui n’a d’égal
que la cor
ne de gatte de Florenville et par-delà)

même à toi, ma très moderne B.F. 15, à toutes
– fort opulentes, bien en chair, ou plus minces,
voire en forme de saucisse oblongue ou parfaitement
rondes et rubicondes de joie ! – à toutes – sans exclusive ! –
quelle que soit votre provenance
(Hollande, Belgique, Flandres, Merveille d’Amérique,
du Canada ou de la France)
que vous soyez jaunes, rouges, roses ou blanches,
laissez-moi vous appeler : mes chéries ! Laissez-moi
vous dire et vous nommer : mes patates chéries,
laissez-moi hurler : ah, purée de pu
rée !

Qu’est-ce que je vous aime !

Que ce soit en robe des champs ou de chambre
(même s’il y a une sacrée différence) que ce soit
en pommes Duchesse, en galettes, noisettes
ou croquettes prêtes à se laisser croquer, que ce soit
en mousseline transparente ou sous la cendre
où mon cœur couve d’impatience, peu importe
pourvu que ce soit une nuit,
un jour, une fois

(plusieurs fois rendraient notre Poète gaga !) pourvu que ce soit
en chemise ! Oui ! En liquette ! À tu et à toi !
Sans fioritures, ni épluchures, ni falbalas !

À cul et à chemise, quoi !

Voire à cascasse à cul tout nu comme on dit
en Ardennes, entre Rethel, Attigny et Rocroi !

Poil au patois !

Jean-Pierre Verheggen, Poète bin qu’oui,
poète bin qu’non ?, Gallimard, 2011.

*

Faire (un peu) connaissance avec l'auteur ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Verheggen

1et 2 : amazon.fr / 3 : ebay
1et 2 : amazon.fr / 3 : ebay
1et 2 : amazon.fr / 3 : ebay

1et 2 : amazon.fr / 3 : ebay

4 : franceculture.fr / 5 : chefpatate.fr
4 : franceculture.fr / 5 : chefpatate.fr

4 : franceculture.fr / 5 : chefpatate.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article

commentaires

Cristophe 25/02/2016 14:03

Je ne connais pas "L'Idiot du Vieil-Âge" mais j'ai du même auteur chez le même éditeur "Du même auteur chez le même éditeur" et "On n'est pas sérieux quand on a 117 ans".

Topa 25/02/2016 16:15

Les titres des bouquins de Verheggen sont presque toujours savoureux !...

la bacchante 21/02/2016 10:28

Suis passée par là et suis tombée dans les pommes de terre.

Topa 21/02/2016 16:59

J'espère que tu vas vite t'en remettre !...

photodilettante 21/02/2016 07:17

de la vie qui fond en bouche, j'adore
j'ai lu "divan le terrible" j'ai adoré
merci

Topa 21/02/2016 08:13

Même de très bon matin, cela met en appétit !...

Presque tous les titres de Verheggen sont des jeux de mots à croquer...

Maiette 20/02/2016 17:31

Cueco n'aurait pas dit mieux....

Topa 21/02/2016 06:21

Tu fais allusion au "Journal d'une pomme de terre", je suppose...

salvatore 20/02/2016 16:20

quelle belle déclaration ! ça donne envie de se réincarner en pomme de terre !

Topa 21/02/2016 06:17

Mystères et délices de la métempsychose...