Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 04:04

Suite au billet précédent, voici le haïku numéro 106, extraits des Haïkus sans gravité :

*

Pointillés dans l'herbe

La taupe écrit ses poèmes

en cherchant des vers

1- jardinonssolvivant.fr / 2- semer-gazon.fr / 3- aujardin.info
1- jardinonssolvivant.fr / 2- semer-gazon.fr / 3- aujardin.info
1- jardinonssolvivant.fr / 2- semer-gazon.fr / 3- aujardin.info

1- jardinonssolvivant.fr / 2- semer-gazon.fr / 3- aujardin.info

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
les taupes se moquent des pelouses... et c'est pas bien.
Répondre
T
C'est vrai que c'est parfois énervant, mais bon...
T
au troisième taupe il sera alexandrin et demi, et on rime à taupe pied !
Répondre
T
On est dans l'impair, comme dirait Verlaine...
C
"Attention à vos pieds !"
Lemmy Stiche
Répondre
T
Classiquement, en japonais, le schéma du haïku obéit à la structure 5/7/5.
En français, cela n'a guère d'importance, l'essentiel étant de garder l'esprit dudit...
M
Je vois que la taupe apprécie tes vers.
J'applaudis avec elle.
Répondre
T
C'est gentil...
L
Tes haïmottes ressemblent aux haïcailloux de Patrick Joquel.
Répondre
T
C'est vrai que les taupes sont taquines et parfois poètes !...