Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 04:05

Un collage du vingtième siècle qui illustrait ingénument l'expression des cyclistes : "grimper en danseuse..."

Réflexion faite, vous aurez deux collages sur le même thème : le premier dans la montée, le second dans la descente...

"...le col du Fémur est dur à traverser..." (Obaldia)

scan
scan

scan

Partager cet article

Repost0

commentaires

V
les coureurs n'ont pas de porte-bagages, mais il leur arrive malgré tout d'être chargés
Répondre
T
Je suppose que tu réponds ici en même temps à Cristophe...

Tant qu'ils "ne sont pas pris par la patrouille", ils sont réputés "clean" !...
C
Afin que ce blog reste convenable, je ne dirai rien sur l'expression "sucer la roue".
Répondre
T
C'est une image forte, mais cela reste une image !...
V
La seconde photo illustre une autre expression cycliste, tourdefrancesque : on dira qu'Untel, un instant distancié est "revenu sur le porte-bagage" d'un coéquipier, par exemple. Il est vrai qu'il a pu revenir en danseuse, rien n'empêche.
Répondre
C
Le porte-bagages sur un vélo de courses, c'est la selle.
T
"Tourdefrancesque", c'est un joli mot ! Quant à l'expression "revenir sur le porte-bagage", elle prend tout son sel quand on sait que le vélo de courses n'en possède pas !...
T
ces danseuses sont étonnantes, et les pédaleurs de bonne constitution, je ne connais pas assez le vocabulaire cycliste pour oser des propositions telles celles de ah ouiIiiiiiiiiiiiiiii..............
Répondre
T
C'est la force des expressions populaires qui ont une bonne charge poétique, surtout si on redonne le sens premier à l'image...
Y
L'ami Ricoré – celui de la caravane – vient à peine de passer que déjà les commentateurs (trices) se déchaînent. J'attends la prochaine étape, quand tu illustreras l'expression "sucer la roue".
Répondre
T
Voilà un projet qui mérite réflexion...