Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 04:00

Francis Jammes est le président d'une grosse société, basée à Bassens, en Gironde et spécialisée dans l'achat, la vente et l'exploitation des bois exotiques.

Eh ! oui, ce n'est pas une blague, vous pouvez vérifier par ici :

bassens.cylex-france.fr/entreprises_10337785/ets-f--jammes-s-a-.html

Il porte donc le même nom que le poète Francis Jammes que vous aviez peut-être oublié...

Petit rafraîchissement de mémoire : http://www.poesie.net/jam2.htm

Ajoutons, bien sûr, un poème en relation avec les bois exotiques. J'ai trouvé celui-là :

La gomme coule…

Francis JAMMES

Recueil : "De l'Angélus de l'aube à l'Angélus du soir"

I

La gomme coule en larmes d’or des cerisiers.
Cette journée, ô ma chérie, est tropicale :
Endors-toi donc dans le parterre où la cigale
Crie aigrement aux cœurs touffus des vi
eux rosiers.

Dans le salon où l’on causait, hier vous posiez…
Mais aujourd’hui nous sommes seuls — Rose Bengale !
Endormez-vous tout doucement dans la percale
De votre robe, endormez-vous sous
mes baisers.

Il fait si chaud que l’on n’entend que les abeilles…
Endors-toi donc, petite mouche au tendre cœur !
Cet autre bruit ?… C’est le ruisseau sous les co
rbeilles

Des coudriers où dorment les martins-pêcheurs…
Endors-toi donc… Je ne sais plus si c’est ton rire
Ou l’eau qui court sur les cailloux qu’elle fai
t luire…

II

Ton rêve est doux — si doux qu’il fait bouger tes lèvres
Tout doucement, tout doucement — comme un baiser…
Dis, rêves-tu que sur un roc vont se poser
Parmi des thyms chèvrefeuilles de blanches
chèvres ?

Dis, rêves-tu que sur la mousse, en notes mièvres,
La source pure au fond du bois vient à jaser.
— Ou qu’un oiseau tout rose et bleu s’en va briser
Les fils de Vierge et faire au loin s’enfuir les
lièvres ?

Rêves-tu que la lune est un hortensia ?…
— Ou bien encor que sur le puits l’acacia
Jette des fleurs de neige d’or sentant la my
rrhe ?

— Ou que ta bouche, au fond du seau, si bien se mire,
Que je la prends pour une fleur qu’un coup de vent
A fait tomber, du vieux rosier, dans l’eau d’ar
gent ?

1/2/3 - fjammes.com / 4- wikimedia / 5- lamaisondanslamontagne.org
1/2/3 - fjammes.com / 4- wikimedia / 5- lamaisondanslamontagne.org
1/2/3 - fjammes.com / 4- wikimedia / 5- lamaisondanslamontagne.org
1/2/3 - fjammes.com / 4- wikimedia / 5- lamaisondanslamontagne.org
1/2/3 - fjammes.com / 4- wikimedia / 5- lamaisondanslamontagne.org

1/2/3 - fjammes.com / 4- wikimedia / 5- lamaisondanslamontagne.org

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Très belle cette photo de Francis Jammes, et merci pour ce poème savoureux, d'un poète oui, qu'on a tendance à oublier et c'est bien dommage.
Répondre
T
Le mérite de Brassens, ce fut justement de réactualiser des poètes comme Francis Jammes, en ajoutant de sublimes notes de musique, sans parler de la profondeur de sa voix...
L
Les moins doués que toi trouveront quelque part un Albert Cabu ...
Répondre
T
Le hasard des promenades sur le net réserve parfois bien des surprises...
T
contrastes saisissants entre les images et le texte, on n'utilise plus les porte-plumes (except quelques dessineurs).
Répondre
T
Il est vrai que les fabricants de plumes sergent-major ont fait faillite depuis longtemps !...
C
Je croyais que c'était la même personne obligée d'exercer un métier qui paie son loyer parce que la poésie...
Répondre
T
Allez, va jusqu'au bout de ta pensée... La poésie ne nourrit pas son homme, c'est ça ? (On murmure dans mon dos : "...ni sa femme, d'ailleurs...")
Y
Un slogan pour Francis Jammes – négociant – :
« Du bois dont on fait les porte-plumes ! »
Répondre
T
Encore faut-il trouver un plumier adéquat !...