Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 05:00

Haïku numéro 101 :

Sur la page blanche

Blottis quelques mots frileux

L'île du poème

( L'île, elle -Poésie Clandestine-)

1- andreepoulin.blogspot.fr / 2- Imiget.free.fr
1- andreepoulin.blogspot.fr / 2- Imiget.free.fr

1- andreepoulin.blogspot.fr / 2- Imiget.free.fr

Partager cet article

Repost0

commentaires

M
Avec tout ce papier il y a de quoi faire une flambée
pour les réchauffer...
Répondre
T
Ah ! d'accord, je cherchais des mots !...
T
101
T
En tous cas, il y a de quoi démarrer le feu, c'est sûr...
T
même vêtus certains mots restent frileux, l'île est elle accès cible ? et ce court poème est un palindrome par le titre.
Répondre
T
Je ne vois pas le palindrome, je suis peut-être encore un peu endormi ce matin...
C
Faisons donc escale et réchauffons-nous en partageant les mots.
Répondre
T
D'accord avec toi et Léopold Sédar Senghor : "Toi, sers-nous tes bons mots, énormes comme le nombril de l'Afrique prodigieuse...."
Y
Première photo. Où l'on voit, pour la santé de l'arbre, que la meilleure idée aurait été de renoncer.
Répondre
T
Cette photo est une sorte de "caricature" de ce qu'on appelle l'angoisse de la page blanche !...
L
La poésie serait donc un refuge...
Répondre
T
Tu sais bien qu'elle a plus d'une définition...