Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 04:09

Rencontré Jean Le Boël sous le tilleul de Moreaucourt, dans la Somme, il y a quelques mois... Contact immédiat. Mêmes longueurs d'ondes...

Bref, ce poète du Nord sera l'un des invités du prochain "Printemps de Durcet", en avril 2015.

Pour faire connaissance, regardez par ici :

http://www.m-e-l.fr/jean-le-boel,ec,404

Voici un poème extrait de son dernier recueil : Clôtures, éditions Henry :

il est assis sur le banc

à côté de la porte on ne sait

s’il regarde ou si le paysage

est seulement là obscur devant

ses yeux gris si pâles si doux

si vides

il est posé sur le seuil

et ses pas ne le conduiront plus

ni au champ semé ni au verger

il est offert à la poussière et au vent

il ignore le soleil

il retient son souffle à entendre

mourir en lui des voix qui s’éloignent

(Jean Le Boël)

sources : terresdefemmes.blogs.com, jacques-basse.net
sources : terresdefemmes.blogs.com, jacques-basse.net

sources : terresdefemmes.blogs.com, jacques-basse.net

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article

commentaires

Minik do 24/10/2014 13:28

Poignant, ce beau poème...

Topa 25/10/2014 08:47

Merci pour lui...

Yves 24/10/2014 09:27

A l'honneur également dans Décharge ( http://www.dechargelarevue.com/ ) ces jours-ci.

Topa 25/10/2014 08:47

Merci pour ce complément d'information...

thé âche 24/10/2014 09:09

et bien on ira le saluer et peut-être l'écouter.

Topa 25/10/2014 08:46

Nous l'espérons bien...

FreeB 24/10/2014 09:00

superbe et si sensible..merci

Topa 25/10/2014 08:46

Merci à toi aussi pour cette appréciation...