Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 04:02

Chaque chêne a vraiment sa personnalité...

Celui-là nous vient du Mexique, du côté des sierras. Son nom complet est en latin Quercus rysophylla 'Maya', ce que l'on traduira par chêne du Mexique bien sûr. En fait, "Maya" est un cultivar découvert récemment par, je vous le donne en mille, les pépinières "Biloba" basées aux Pays-Bas !...

Il a les caractéristiques de l'espèce "rysophilla" (en vrac, écorce crevassée, feuilles allongées, persistantes, "réticulées" (= gaufrées), glands sessiles, sol indifférent, ombre et soleil, entre 8 et 20 mètres de haut...) et ce petit plus des "Mayas" : les jeunes pousses ont des feuilles qui attrapent une couleur de bronze ou de cuivre pour ne pas dire café ou chocolat...

Celui qui a été planté à proximité de l'étang de la Queue d'Aronde, à Athis-de-l'Orne m'a l'air bien parti pour nous faire rêver d'Amérique du Sud...

oaksofchevithornebarton.com, flickr.com, annie-claude-bolomier
oaksofchevithornebarton.com, flickr.com, annie-claude-bolomier
oaksofchevithornebarton.com, flickr.com, annie-claude-bolomier
oaksofchevithornebarton.com, flickr.com, annie-claude-bolomier

oaksofchevithornebarton.com, flickr.com, annie-claude-bolomier

Partager cet article

Repost0

commentaires

C
"Chaque chêne a vraiment sa personnalité...", ce qui n'est pas le cas des chaînes de télévision.

Pourquoi tant de chênes ?
Répondre
T
Il faut imaginer la joie du botaniste devant une nouvelle variété : "c'est énorme !", "rien que du bonheur..." et pis tout ça...
L
Un arbre et une action qui aurait plu à Elzéard Bouffier ...
Répondre
T
Elzéard est une vieille connaissance, tu l'imagines bien...
(Il nous est arrivé de lire "l'homme qui plantait des arbres" en plein air, sous des arbres...)
L
on dirait même pourpre
Répondre
T
Merci, les cafards, de votre fidélité...
Sans faire le savant, je ne crois pas qu'il soit "purpurea" car il n'a ces couleurs que pour les nouvelles pousses...
J
Un tres bel arbre
Répondre
T
Merci pour lui...
Y
Avec les nervures des feuilles séchées, on tisse des sombreros. Ces Mexicains ne manquent pas d'humour !
Répondre
T
..." en guise, en guise, en guise... de parasol !" (Marcel Amont)