Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 04:00

Grande innovation cette année : avant que ne se mette en route la longue chenille processionnaire du "Chemin des Poètes", manifestation sur la placette du village avec discours et applaudissements nourris pour la pose d'un pavé symbolique...

L'idée (poétique !) est de paver le chemin dans les secteurs humides pour éviter de se mouiller les pieds... (On est à la veille du Paris-Roubaix...)

Les explications de Marilyse (Leroux) par ici :

ADDENDUM AU COMPTE-RENDU DU COMITÉ D'EXPERTS

DU PAVAGE DE DURCET.

(Ça fait beaucoup de « de de de de » certes mais bon, c’est le poiré…)

La modeste factotum que je suis (qui a pris des risques inconsidérés pour récupérer ce pavé historique sur le territoire breton) ajoute ses sincères félicitations à la dénommée Lydia Padellec, captatrice d’images de son état, pour les services rendus à la cause dite « roubelaisienne », cause ainsi baptisée eu égard aux pavés du nord et aux célèbres paupiettes de Durcet qui, sinon les coins, partagent à l’évidence plus d’une accointance.

Que grâce soit rendue au reporter-photographe Lydia Padellec par tous les moyens que ce soit, en ce bas-monde et ailleurs, ainsi qu’aux promoteurs en tous genres de la poésie en territoire bocager.

Ladite factotum enfin prie tous les militants de la cause pédestro-hygiéniste de recevoir le gage de son dévouement et de sa haute considération poétique.

Fait à Sulniac, le mardi 15 avril 2014 de la Nouvelle Ére poétique.

Pour délégation à qui de droit,

Marilyse Leroux,

pourvoyeuse et convoyeuse de Pavé 1er. (dixit notre photographe).

Étymologie

roubelaisien (adj.) : (parler local du bocage durcétois, usage attesté au printemps 2014.)

1- qui présente conjointement les caractères de l’enfer du nord à vertu vélocipédique et ceux du paradis normand à vertu gastronomique. Exemples : Un pavé roubelaisien, une paupiette roubelaisienne.

« Voilà une facétie des plus roubelaisiennes ! », Marilyse Leroux, XXIe siècle.)

2- Il n’existe pas de deuxième sens, ce mot étant unique à l’image de son lieu de naissance.

__________Les photos de "l'évènement" arrivent tout de suite (si je les retrouve !).

Merci à Guy (Allix), Marilyse (Leroux), Marie-Josée (Christien) et Lydia (Padellec).

photos (pêle-mêle) : lydia, yves et marinette...
photos (pêle-mêle) : lydia, yves et marinette...
photos (pêle-mêle) : lydia, yves et marinette...
photos (pêle-mêle) : lydia, yves et marinette...
photos (pêle-mêle) : lydia, yves et marinette...

photos (pêle-mêle) : lydia, yves et marinette...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Chemin des poètes
commenter cet article

commentaires

Cristophe 21/04/2014 08:16

L'ombre-arabesque (le début d'un poème ?) du ruban sur le pavé lui donne une douceur...

Topa 21/04/2014 19:40

Tu dois avoir raison...
En tout cas, c'est ce que pense Laurent Deheppe, un des poètes invités :
http://laurentdeheppe.blogspot.fr/2014/04/durcet-capitale-de-la-douceur.html

patrick 18/04/2014 05:02

ok j'amène du sable la semaine prochaine.

Topa 18/04/2014 06:51

Sous le pavé, la plage...
(Il va faire très beau aujourd'hui, Patrick a mis un mot sur le biloba !...)

thé âche 17/04/2014 13:54

Durcet village pavé de poésie. on pourra imaginer graver des poèmes sur les pavés, à lire avec les pieds (secs).

Topa 18/04/2014 06:49

Travail de Romain !... (mais, pourquoi pas ?...)

Minik do 17/04/2014 07:43

Il est rudement bien ficelé, ce billet sur le pavé !

Topa 18/04/2014 06:48

Faut-il vous l'envelopper ?...

telos 17/04/2014 07:30

tu avais mis une belle " gapette " pour l'occasion

Topa 18/04/2014 06:48

Ben oui, la casquette du dimanche ! (ou plutôt du samedi...)