Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 04:00

Balise 10 : au pied d'un hêtre qui en a vu d'autres depuis plus d'un siècle d'existence, tout près d'un calvaire blanc voué aux indulgences...

Peloton morcelé en chapelets de dix ou quinze personnes...

Raphaële Bruyère, poète de Grenoble, attire notre attention sur une petite vieille, laquelle, de ce fait, cesse aussitôt d'être invisible...

( A noter que Raphaële a bien failli ne pas être là : elle a manqué son train hier et a terminé son voyage en covoiturage !)

dessin : héloïse, photos : flora, yves/maïette
dessin : héloïse, photos : flora, yves/maïette
dessin : héloïse, photos : flora, yves/maïette

dessin : héloïse, photos : flora, yves/maïette

Partager cet article

Repost0

commentaires

monique 27/04/2014 22:45

Une émotion dans ce poème un partage beau comme le sourire de Raphaële,

Topa 28/04/2014 07:25

Merci Monique, c'est bien vu...

Yves 27/04/2014 22:00

Hélène Goude a eu l'extrême pudeur d'illustrer le poème par ces deux mains tendues.

Yves 28/04/2014 09:21

Quel distrait ! Désolé. Belle Hélène, belle Héloïse !

Topa 28/04/2014 07:24

Merci pour ce salut à l'artiste... (qui se prénomme Héloïse !)

les cafards 27/04/2014 12:44

chouette ces poèmes mis à disposition

Topa 28/04/2014 07:23

Oui, c'est toujours surprenant pour un randonneur de "tomber" sur un poème comme ça, au détour d'un chemin creux...

thé âche 27/04/2014 12:06

le désarroi des autres nous laisse souvent les bras ballants, la compassion de nos jours est chose rare.

Topa 28/04/2014 07:22

Raphaële a bien su l'exprimer dans son poème...

Minik do 27/04/2014 08:32

Belle rencontre...

Topa 28/04/2014 07:20

Oui, d'autant plus belle qu'elle a failli ne pas avoir lieu...
(La poésie est toujours une aventure...)