Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 05:06

Un nouveau livre de poésie chez Motus : celui de Constantin Kaïteris intitulé Un jardin sur le bout de la langue.

Des poèmes à déguster, accompagnés des illustrations de Joanna Boillat.

En voici un :

QUESTIONS BIEN CUISINEES

OU LES PATATES CUITES

EN ONT GROS SUR LA FRAISE

Pourquoi

en a-t-on gros sur la patate

mais pas sur le navet ?

Pourquoi peut-on

prendre un coup sur le citron

mais pas sur l'orange ?

Pourquoi peut-on

ramener sa fraise

mais pas sa framboise ?

Pourquoi parfois

n'a-t-on plus un radis

mais jamais plus un chou ?

Pourquoi signale-t-on

quand les carottes sont cuites

mais pas quand

les tomates sont crues ?

Parce que les mots sont crus

sur parole.

Parce que les mots sont cuits

à petit feu

dans la marmite de notre bouche.

Constantin Kaïteris

ptiruisso.blogspot.fr
ptiruisso.blogspot.fr

ptiruisso.blogspot.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article

commentaires

Cristophe 03/03/2014 09:52

Quand on n'a plus un radis, on est dans les choux.

Topa 03/03/2014 15:22

Une re-naissance !...

la bacchante 01/03/2014 15:51

Défixer les expressions figées!

Topa 01/03/2014 19:28

C'est un travail de romain !...

Yves 01/03/2014 08:06

5 fruits et légumes ET un poème par jour !

Topa 01/03/2014 08:25

Voilà un "régime" qui me convient !...

Laurent 28/02/2014 17:11

Une position idéale pour lire. Mais ne risque t-on pas de ne plus vouloir redescendre?

Topa 01/03/2014 08:24

C'est, en effet, un risque...
On pense, presque automatiquement, au "Baron perché" d'Italo Calvino...

thé âche 28/02/2014 10:41

quand on a la langue chargée : les mots lestés pèsent bien lourd. @ +

Topa 01/03/2014 08:22

Comment faire pour la décharger ? La tête dans l'abreuvoir, comme dans les westerns ou l'alka-seltzer, façon Gainsbourg ?...