Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 05:03

(Le titre complet aurait pu être : "Dernières éphélides avant le manteau blanc.")

Comme chacun le sait, les éphélides, ce sont les taches de rousseur qu'on voit parfois sur certains visages...

Ici, c'est le mélèze d'Europe (Larix decidua) qui s'y colle, bien installé dans l'automne.

Celui des photos pousse chez le voisin Yvan et nous donne de la lumière en passant...

Pour la dernière image, Flora a mis un poème à côté, histoire de vous expliquer les bizarreries de ce conifère paradoxal...

photos flora
photos flora
photos flora
photos flora
photos flora
photos flora

photos flora

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Images
commenter cet article

commentaires

Minik do 17/12/2013 06:56

Maintenant c'est l'herbe qui a des taches de rousseur...

Topa 17/12/2013 08:30

Eh ! oui, la pelouse a pris son visage d'hiver...

tilk 16/12/2013 18:16

tout à fait en accord avec tes affirmations par contre mon cèdre ne perd quasiment rien ....
be bien belles photos...
amitié
tilk

Topa 17/12/2013 06:45

Normal pour ton cèdre, c'est un persistant...

thé âche 16/12/2013 09:57

balèze le mélèze. celui-ci a migré. des cimes des origines. il raconte des histoires de hautes tenue.

Topa 17/12/2013 06:44

Aucun doute là-dessus. Suffit de prêter l'oreille...

Cristophe 16/12/2013 09:57

Le mot éphélide nous vient du Grec, ou plutôt d'une Grecque à qui on disait à propos de ses tâches de rousseur : "Ça fait bon effet Lydie".

Topa 17/12/2013 06:43

Merci. L'étymologie tulloise est toujours inventive, à ce que je vois...

dcbx 16/12/2013 09:30

Wie treu sind deine Blättern, ô Lärche ! La prochaine fois , je vous le chanterai!

Topa 17/12/2013 06:40

Quel blog européen !... Un commentaire en allemand !...
Faudra que je demande de l'aide à Alain (B.) pour la traduction...