Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 05:01

Ce fut un évènement à La Ferté-Macé (61) : une rue de la ville allait porter le nom de son grand homme !...

Vous me direz, mais qui donc est ce Jean-Pierre Brisset ? Mâme Wiki peut éclairer votre lanterne. (cliquez sur son nom.)

Pour la rue, on s'est limité à un "passage", orthographié de manière plaisante "pas sage"... C'est une voie qui relie le collège au lycée et réciproquement...

Ne manquez pas de lire Brisset, vous serez étonné(e)(s) !

(Par exemple, Le Brisset sans peine, de Gilles Rosière, aux éditions Deleatur.)

Une citation, pour méditer :

"Quand on est mort, c'est pour longtemps." (J-P. Brisset)

1 et 2 ; oeildelabib.fr, 3 : ouest-france.fr
1 et 2 ; oeildelabib.fr, 3 : ouest-france.fr
1 et 2 ; oeildelabib.fr, 3 : ouest-france.fr

1 et 2 ; oeildelabib.fr, 3 : ouest-france.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Yves 21/11/2013 12:08

J'ai appris à nager sur un tabouret avec la méthode de Jean-Pierre Brisset.
– Et alors ?
– Je sais lire.

Topa 21/11/2013 14:50

Tu es sans doute armé maintenant pour lire "Plonger" de Christophe Ono-dit-Biot...

Claude V. 20/11/2013 13:29

Rappeler aussi que les œuvres complètes de Jean-Pierre Brisset sont disponibles aux Presses du Réel, cette même maison d'édition dijonnaise qui vient de publier les écrits complets de Xavier Forneret, dont j'ai récemment parlé dans mes I.D sur www.dechargelarevue.com ou les œuvres complètes de Charles Fourrier. Une pareille maison d'édition vaut bien un petit commentaire, sans doute ...

Topa 21/11/2013 11:45

Merci à toi de compléter nos petites infos "locales".
Je pense que c'est une bonne nouvelle pour les "Brissétiens" !
Le rayonnement du blog biloba est très modeste, comparé à celui de "Décharge"...

thé âche 20/11/2013 12:14

un saint du calendrier (de Pataphysique) qui fut chef de gare à l'Aigle, étonnante bio et une œuvre tout aussi étonnante avec et sans d. @ +

Topa 21/11/2013 11:41

Oui, c'est également étonnant d'assister à sa "gloire" posthume...

dcbx 20/11/2013 08:34

Brisset a-t-il connu Durcet ? Mystère enfin éclairci ! Il était, en quelque sorte de passage au 16ème printemps , y faisant une apparition lors de la controverse qui opposait les biographes paléolinguistes de Prudentia Gras-Villon.

Topa 21/11/2013 11:37

Tu as bonne mémoire, Daniel, et tu sais de quoi tu parles...
Pour les non-initiés, citons ces deux oeuvres majeures :
"Sur les traces de Prudentia Gras-Villon" et "Trois contredits" aux éditions Deleatur.
A voir par ici : http://www.deleatur.fr/index.php?page=shop.browse&special=auteurs&option=com_virtuemart&Itemid=31

Laurent 20/11/2013 07:37

Si la poésie commence à investir la rue, on est sauvé !

Topa 21/11/2013 11:30

C'est le résultat d'un très long combat...
Toujours à refaire, d'ailleurs...